Instagram assure ne pas espionner vos messages

 

Instagram n'espionne pas vos messages pour vous diffuser des pubs ciblées, assure Adam Mosseri, le patron du réseau social. La plateforme, tout comme Facebook ou encore Google sont régulièrement accusés d'être envahissants sur la vie privée des utilisateurs. Jusqu'où vont-ils ? Instagram en ce qui le concerne affirme ne pas espionner ses utilisateurs.

Instagram

Un produit vous intéresse et comme par miracle des publicités le concernant s'affichent sur Instagram ou sur Facebook. Cette situation, tout le monde l'a déjà vécue. On se pose forcément la question de savoir si nos activités sont espionnées : messages, microphone, recherches sur le web. Pour le patron d'Instagram, la réponse est non.

Instagram assure ne pas espionner vos conversations

Dans une interview accordée à CBS, Adam Mosseri s'est exprimé sur la question et a essayé de se montrer rassurant. Mais il reconnait volontiers que les utilisateurs auront du mal à le croire et il n'a certainement pas tort sur ce point.

«Nous ne regardons pas vos messages, nous n'écoutons pas dans votre microphone, le faire serait extrêmement problématique pour plein de raisons différentes (…). Mais j'ai conscience que vous aurez du mal à me croire » a déclaré le patron d'Instagram.

Il est allé plus loin en essayant d'expliquer la pertinence souvent surprenante des publicités qui apparaissent sur le réseau social comme sur Facebook. « Il y a deux façons selon lesquelles cela peut arriver. L'une est tout simplement le hasard. L'autre est que vous avez peut-être évoqué un sujet qui vous est venu à l'esprit parce que vous avez interagi avec ce genre de contenus récemment ».

Il donne un exemple. « Admettons que vous vous intéressiez à la nourriture et aux restaurants. Vous avez vu un restaurant sur Facebook ou Instagram qui vous a plu. Ça vous est resté à l'esprit, peut-être à un niveau subconscient, et ça ressort plus tard ». Voilà donc ce qui expliquerait ces fameuses coïncidences.

Si on peut accorder le bénéfice du doute en ce qui concerne les messages, Adam Mosseri a complètement passé sous silence d'autres facteurs comme l'utilisation des cookies. Le réseau social s'en sert assurément et il y a fort à parier que ces derniers auront un rôle dans la poussée des pubs d'influenceurs sur Instagram, une nouvelle politique que met en place le réseau social pour booster ses revenus.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…

twitter suspend comptes mort trump
Twitter suspend les comptes qui souhaitent la mort de Donald Trump

Twitter suspend les comptes qui souhaitent à plusieurs reprises la mort de Donald Trump. Atteint du coronavirus, le président des Etats-Unis a en effet été hospitalisé pendant plusieurs jours. Facebook et TikTok ont annoncé des mesures similaires contre les internautes…