IFA 2019 : prise en main des Huawei Freebuds 3, les premiers écouteurs à réduction de bruit active

Maj. le 9 septembre 2019 à 16 h 22 min

Huawei a pris possession du grand théâtre de l’IFA de Berlin pour présenter ses nouveaux écouteurs Freebuds 3. Ils ont la particularité d’intégrer une technologie de réduction de bruit active. Nous avons eu la chance de les essayer pendant plusieurs minutes. Découvrez nos premières impressions.

freebuds 3

Comme chaque année, Huawei organisait une conférence de rentrée à l’occasion de l’IFA de Berlin. Fidèle à ses habitudes, le constructeur a dévoilé les détails sur le Kirin 990, son nouveau processeur haut de gamme. En sorte de « One more thing », Huawei a également levé le voile sur les Freebuds 3, ses tout nouveaux écouteurs à réduction de bruit active. Si des casques et intra disposent déjà de cette technologie, c’est la première fois qu’un constructeur l’intègre à des écouteurs « classiques ». Nous avons eu la chance de les essayer en avant-première.

Design « inspiré » des Airpods

Vous connaissiez les Airpods, voici les Freebuds 3. Soyons honnêtes, les nouveaux écouteurs de Huawei « s’inspirent » fortement de ceux d’Apple. Légers (4,5 g par écouteur), leur tenue à l’oreille se révèle tout aussi aléatoire malgré un design « dauphin » censé la faciliter. On imagine mal utiliser les Freebuds 3 lors d’une séance de sport, mais tout dépend de l’oreille de l’utilisateur.

freebuds 3 design

La boîte de rangement se distingue par son format « galet », plat et arrondi, à la fois discret et élégant. Son format compact et son poids plume (une quarantaine de grammes) lui permettent de se faire oublier facilement dans la poche d’un jean. En résumé, on retrouve tout ce qui fait le succès du design des Airpods avec la Huawei Touch. Petit détail intéressant : Huawei propose ses écouteurs en deux couleurs glossy : noir et blanc.

freebuds

freebuds
freebuds 3 couleurs

Réduction de bruit active : waouh !

Les Freebuds 3 se distinguent surtout par la technologie qu’ils embarquent. Premiers écouteurs dotés de la réduction de bruit active, ils promettent une qualité de son premium et une isolation phonique unique pour ce type de produit.

freebuds 3 reduction bruit

Huawei promet de réduire les bruits ambiants jusqu’à15 dB. La puissance de la réduction peut s’ajuster via une application compagnon. Sans pouvoir le vérifier précisément, nous avons découvert une expérience unique. La réduction de bruit n’atteint pas celle d’intra ou d’un casque, mais la prouesse reste surprenante. Les écouteurs filtrent les voix et les sons à haute fréquence avec une efficacité étonnante. Et la qualité de son se révèle assez bonne. Nous n’avons pas pu vérifier à quelle point elle pouvait se distinguer avec une source compatible Bluetooth UHD (2,3 Mbps). Nous avons donc hâte de découvrir leur potentiel au quotidien.

ifa 2019 huawei

Huawei promet également des conversations d’une clarté incomparable. Le géant chinois a développé un système en deux étapes : la base de l’écouteur (là où se situe le micro) est dessinée pour filtrer une première fois les nuisances avant que le son ne parvienne au micro. La technologie Uplink analyse les vibrations des os du haut de la mâchoire et combine ces données à la voix pour délivrer un son plus clair. Huawei promet des conversations sans nuisances en vélo à 20 km/h. Nous ne manquerons pas de le vérifier dans un test approfondi.

Concentré de technologie

Malgré la petite taille des écouteurs, Huawei a développé un arsenal de technologies afin d’améliorer la connectivité et l’endurance des Freebuds 3. Compatibles Bluetooth 5.1 et BLE 5.1 ils affichent une latence de 190 ms (220 ms pour les Airpods 2). L’appairage avec les smartphones Huawei est aussi simple et rapide que les écouteurs d’Apple.

freebuds

Nous n’avons pas pu vérifier l’autonomie de 4h en écoute continue ni même les temps de charge annoncés. Mais dans tous les domaines, Huawei promet de surclasser les Airpods 2. Nos premières impressions semblent aller en ce sens, mais nous attendrons un test complet pour nous prononcer définitivement, d’autant que leur prix reste inconnu pour le moment.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Prise en main du Honor 20 Pro : cap sur la photo !

Très attendu, le Honor 20 Pro est désormais officiel. Honor a dévoilé son arme pour lutter contre le 7 Pro de OnePlus, le Mi 9 de Xiaomi ou encore le Zenfone 6 d’Asus. La marque met avant la qualité photo…

Prise en main du Zenfone 6 : Asus crée la surprise !

Asus revient en force avec le Zenfone 6. Son nouveau smartphone haut de gamme intègre un appareil photo rotatif inédit sur le marché. Lors d’un reportage à Taiwan, nous avons pu prendre en main le Zenfone 6 en avant-première.

Prise en main du Huawei Mate 20 Lite : plus fort que le Pocophone F1 ?

Le Huawei Mate 20 Lite débarque en France au tarif de 399 euros. A ce tarif dispose-t-il des atouts nécessaires pour lutter contre le Pocophone F1 ou le OnePlus 6 ? Nous avons pu prendre en main le smartphone de Huawei en avant-première. Découvrez toutes nos impressions.

Prise en main du Honor Play : le smartphone gaming abordable ?

Le Honor Play était annoncé en Chine en juin 2018. Alors que sa présentation officielle européenne est prévue le 30 août à l’occasion de l’IFA de Berlin, nous avons eu la chance de le prendre en main en avant-première. Découvrez…

Prise en main du Oppo Find X : le smartphone futuriste !

Dévoilé sous la Pyramide du Louvre, le Oppo Find X est le nouveau smartphone haut de gamme choisi par la marque pour son entrée en France. Sa particularité : son écran sans aucune bordure. Nous avons eu la chance de le prendre en main. Découvrez nos premières impressions.