Huawei peut de nouveau utiliser Windows 10 sur ses Matebook, bientôt les applications Google ?

Huawei a de nouveau le droit d’utiliser Windows 10 et les applications Microsoft sur ses Matebook. L’administration Trump vient d’accorder une licence à la firme de Redmond pour qu’elle continue à fournir ses technologies et logiciels au constructeur chinois qui attend par ailleurs toujours le feu vert pour l’utilisation des services Google.

Huawei peut utiliser Windows 10 et les application Microsoft

Le 20 novembre, les États-Unis ont accordé des licences à certaines firmes américaines pour qu’elles continuent à commercer avec Huawei. Le rapport initialement dévoilé par Reuters ne précisait pas le nom des entreprises qui ont obtenu le précieux sésame. Microsoft vient toutefois de confirmer qu’il fait partie du lot. « Nous remercions le ministère du Commerce d’avoir répondu à notre demande », a déclaré un porte-parole de la firme. Concrètement, Huawei a de nouveau le droit d’utiliser Windows 10 et les applications Microsoft sur ses PC portables.

Huawei espère toujours l’autorisation d’utiliser les applications Google

Les Matebook de Huawei représentent une branche importante de son business, mais il va sans dire que la licence Google est de loin celle la plus attendue par l’entreprise. Celle-ci souffle depuis le chaud et le froid en alternant menaces et propos conciliants, mais a été honnête de reconnaître que remplacer Android est loin d’être une mince affaire. Le dénouement est toujours attendu de ce côté là mais en attendant, la licence Microsoft est déjà bonne à prendre pour l’entreprise qui a été contrainte d’annuler la sortie d’au moins un nouveau Matebook depuis les sanctions américaines.

 

En Chine, Huawei a par ailleurs dû remplacer Windows 10 par Linux sur les nouveaux Matebook commercialisés sur le marché local. Actuellement, environ 300 demandes de licence ont été adressées au gouvernement américain dont la moitié (150) sont en cours de traitement. Pour l’heure, le quart des demandes ont déjà été approuvées et les 75 autres rejetées. Pour Huawei, tout n’est pas encore au beau fixe en ce qui concerne le marché des PC, l’entreprise n’ayant pas le droit d’utiliser des composants clés, y compris ceux fournis par Intel. Nous ne savons pas encore si le fondeur fait partie des entreprises ayant obtenu une dérogation du gouvernement américain.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Quel smartphone Huawei acheter en 2019 ?

Quel smartphone Huawei acheter ? Le constructeur chinois est devenu numéro 3 mondial en cinq ans à peine, il semble donc logique que vous vous y intéressiez. Mais le choix est large et il faut trouver le modèle qui correspond au budget. Nous vous avons préparé une petite sélection pour les modèles de 2018.

Huawei aurait demandé à ses fournisseurs de contourner l’embargo américain

Huawei encouragerait ses fournisseurs à contourner l’embargo mis en place par le gouvernement Trump, accuse Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce. D’après lui, la firme chinoise demande explicitement à certains partenaires commerciaux américains de violer les lois des Etats-Unis.   Huawei demande à…