Huawei : son alternative à Android s’appelle HongMeng OS, voici ce qu’il faut savoir

Maj. le 23 mai 2019 à 10 h 34 min

Huawei met enfin un nom sur l’OS qu’il développe en guise d’alternative à Android : il s’appellera HongMeng OS. Le nouvel OS serait déjà en cours de test et a vocation à remplacer progressivement Android sur les smartphones, tablettes et weareables de la marque. Il pourra lancer toutes les applications Android – tout semble ainsi indiquer qu’il s’agit en réalité d’un simple fork d’AOSP.

huawei HongMeng OS

Le quotidien chinois d’Etat Global Times vient de dévoiler sur twitter le nom et quelques détails sur le système d’exploitation que Huawei développe en guise d’alternative à Android. Il s’appelle donc HongMeng OS. Global Times explique dans un premier tweet que le système d’exploitation « est en phase de test et remplacera graduellement le système Android, selon trois rapports issus de médias chinois ».

HongMeng OS serait proposé sur les smartphones et tablettes Huawei dès cet automne

Et d’ajouter dans un nouveau tweet un jour plus tard : « le système d’exploitation auto-développé par Huawei sera bientôt lancé – entre cet automne au plus tôt et pas plus tard que le printemps de l’année prochaine ». À en croire Global Times, donc, le développement de cette alternative maison à Android est donc très avancé avec un lancement qui pourrait intervenir d’ici quelques mois seulement.

Ce qui contredit de précédentes rumeurs qui décrivaient un OS encore très loin d’être terminé. Et donne un peu de corps à cette perspective – la possibilité pour Huawei d’utiliser un système d’exploitation alternatif est en effet évoquée depuis plusieurs mois sans que l’on ne connaisse depuis davantage de détails.

HongMeng OS : nouveau fork d’AOSP ?

Or il semble que la firme se soit en réalité reposé sur AOSP pour créer son propre fork du projet. On apprend en effet que HongMeng OS sera « compatible avec tous les smartphones tablettes wearables Huawei, mais aussi toutes les applications Android selon Yu Chengdonc, chef de la division consommation grand public de Huawei ». Bien sûr, cela peut aussi signifier un OS radicalement différent mais qui serait capable de virtualiser les applications Android.

Mais cela ne semble pas probable : en s’appuyant sur le projet open source d’Android, Huawei limite ses coûts et continuerait ainsi d’utiliser un environnement dans lequel il s’est (et a) investi depuis des années. Cette version devrait s’accompagner d’équivalents Huawei des applications Google. Qui sont vraisemblablement en train d’être développés, ou adaptés.

Lire également : Huawei exclu du marché américain et d’Android – le point sur la situation

On sait par exemple que Huawei compte s’appuyer sur App Gallery – son propre magasin d’application intégré aux smartphones Huawei et Honor depuis 2018 – pour remplacer le Google Play Store. La firme aurait d’ailleurs demandé aux développeurs d’accélérer le portage de leurs applications vers la nouvelle plateforme.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

Huawei porte plainte contre les Etats-Unis pour saisie illégale

Huawei passe à l’offensive. Le constructeur chinois vient en effet de déposer une plainte contre le département du Commerce des États-Unis. Exclue du marché américain depuis mai, la firme accuse les Etats-Unis de « détenir illégalement » du matériel de télécommunications Huawei…

Huawei aurait réduit la production des P30 et des Mate 30

Huawei aurait décidé de réduire la production des P30 et des futurs Mate 30 suite à son exclusion du marché américain et d’Android. Pressentant une forte baisse de ses chiffres de vente, le constructeur chinois aurait aussi ralenti les productions…

Huawei imagine un smartphone pliable en trois

Huawei a breveté un smartphone pliable en trois parties. Déposé en 2018, le brevet décrit un appareil construit autour d’une vaste dalle scindée par deux charnières invisibles. Comme son rival Xiaomi, le constructeur pourrait ainsi proposer un smartphone à la fois compact et…