Huawei : privé de puces, le géant chinois espère toujours devenir numéro 1 du smartphone

 

Huawei ne compte pas dire adieu à ses grandes ambitions. Privé de puces informatiques suite aux sanctions américaines, le géant chinois compte bien revenir en force sur le marché du smartphone dans les années à venir. En dépit de l'effondrement de ses ventes, Huawei compte bien remonter sur le trône. 

smartphone Huawei
Crédit : Flickr

Guo Ping, l'actuel président tournant de Huawei, s'est livré à une séance de questions réponses avec les employés de l'entreprise, rapporte Reuters. Le dirigeant a longuement évoqué les restrictions américaines mises en place en 2019 par l'ancien président des Etats-Unis, Donald Trump.

“Tout le monde sait que les puces téléphoniques ont besoin d'une technologie de pointe dans une petite taille avec une faible consommation d'énergie. Huawei peut le concevoir, mais personne ne peut nous aider à les produire : nous sommes coincés”, admet d'abord Guo Ping. Depuis septembre dernier, Huawei est en effet interdit de commercer avec la plupart de ses fournisseurs hors de Chine, dont TSMC. Le fondeur taïwanais a toujours produit les puces Kirin qui alimentent les smartphones de la marque. Sans TSMC, Huawei se retrouve dos au mur.

Huawei va revenir sur le trône en produisant ses puces Kirin pour smartphone

Très optimiste, Guo Ping assure que la situation peut être résolue. “Huawei continuera d'exister dans le domaine des téléphones mobiles et avec les progrès continus dans la production de puces, le trône des smartphones finira par nous revenir”, assure le président tournant.

Pour s'émanciper de ses partenaires, Huawei a d'ailleurs lancé la construction de sa première usine de production de puces à Wuhan. Á terme, le fabricant espère être en mesure de développer et de graver ses puces Kirin en toute indépendance. “Nous attendons avec impatience le jour où le problème central de la fabrication de puces sera complètement résolu en Chine”, glisse le cadre.

Dans ce contexte, le dirigeant actuel de la marque estime que Huawei ne tardera pas à devenir le numéro 1 du marché du smartphone, devant Samsung, Apple et Xiaomi. Avant les sanctions américaines, Huawei était d'ailleurs à deux doigts de ravir la première place à son rival sud-coréen. Mais face aux restrictions et à la perte de sa licence Android, le géant chinois a enregistré un effondrement de ses ventes. Il a d'ailleurs été relégué à la septième place du marché.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !