Huawei porte plainte contre les Etats-Unis pour saisie illégale

 

Huawei passe à l'offensive. Le constructeur chinois vient en effet de déposer une plainte contre le département du Commerce des États-Unis. Exclue du marché américain depuis mai, la firme accuse les Etats-Unis de “détenir illégalement” du matériel de télécommunications Huawei depuis 2017. 

huawei porte plainte contre etats unis saisie illégale

Le vendredi 21 juin 2019, Huawei a déposé une plainte contre le département du Commerce des États-Unis, rapportent nos confrères de Bloomberg. Le groupe chinois affirme patienter depuis plus de 2 ans pour le retour d'équipements réseau expédiés depuis la Chine vers la Californie pour inspection.

Lire également : affaire Huawei vs Trump : quelles issues possibles ?

Huawei contre attaque : les Etats-Unis détiendraient illégalement l'équipement réseau de la marque

Accusé d'espionnage de masse pour le compte de Pékin, Huawei a fourni aux Etats-Unis “un serveur informatique et un commutateur Ethernet” pour analyse en juillet 2017. De cette manière, la firme chinoise espérait prouver l'intégrité de son matériel Après inspection, l'équipement réseau a été renvoyé vers l'Empire du Milieu avant d'être saisi sans raison apparente par les autorités américaines en septembre de la même année.

A l'époque, les Etats-Unis expliquaient cette saisie par “une incertitude sur la licence d'exportation nécessaire”. Selon Huawei, la réglementation américaine ne demande pourtant aucune licence d'exportation spécifique étant donné que le matériel a été entièrement conçu en Chine. Depuis, le département du commerce fait la sourde oreille aux doléances du constructeur.

Près de deux ans après les faits, Huawei estime que le département du commerce a “illégalement retenu ou retardé de manière injustifiée sa décision” afin de nuire à ses interêts. L'équipement serait actuellement détenu “dans un vide administratif dans un entrepôt en Alaska”. Pour les avocats de Huawei, il s'agit clairement d'une “saisie illégale” de matériel.

La firme demande à ce que les Etats-Unis renvoient immédiatement le matériel concerné vers la Chine. Sans surprise, il s'agit surtout d'un retour de flammes suite à l'éviction de Huawei du marché américain. Depuis le décret de Donald Trump, le constructeur a accéléré le processus de plusieurs actions judiciaires. Par exemple, Huawei demande plus d’un milliard de dollars à l’opérateur américain Verizon pour avoir utilisé 230 de ses brevets sans autorisation.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
huawei mate 40 pro prix
Huawei Mate 40 Pro : une fuite dévoile les prix avant l’annonce

Les Huawei Mate 40 Pro continuent de se dévoiler. Quelques jours avant l’annonce, un informateur réputé a dévoilé les prix de vente en euros de plusieurs modèles de la gamme. En dépit des sanctions américaines et de l’effondrement imminent de…

huawei mate 40 photo teaser
Mate 40 : Huawei tease le quintuple capteur photo du smartphone

Huawei vient de teaser le quintuple capteur photo arrière des Mate 40. Une mystérieuse image publiée sur Sina Weibo montre en effet une configuration disposée dans un bloc photo hexagonal, une première sur le marché du smartphone.  Ce 14 octobre,…

huawei mate 40 présentation 22 octobre officiel
Huawei Mate 40 : présentation le 22 octobre 2020, c’est officiel

Huawei présentera finalement les Mate 40 et Mate 40 Pro lors d’une conférence le 22 octobre 2020. Suite aux sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois pourrait dans un premier temps réserver ses nouveaux smartphones à la Chine. Les…

harmony os déploiement calendrier
Harmony OS : Huawei dévoile le calendrier de déploiement de son OS

Huawei vient de publier un premier calendrier concernant le déploiement d’HarmonyOS sur ses différents smartphones. Sans surprise, les futurs Mate 40 et Mate 40 Pro seront les premiers à migrer sous HarmonyOS 2.0. HarmonyOS a pour vocation de remplacer Android…

huawei
Huawei propose que des experts indépendants passent sa 5G au peigne fin

Huawei invite des experts indépendants à passer ses technologies 5G au peigne fin pour prouver que ses solutions ne représentent aucune menace d’espionnage. La firme cherche à provoquer la levée des sanctions qui brident désormais lourdement ses ambitions. Le président…