Huawei France nomme Jean-Louis Borloo président… pour mieux convaincre sur la 5G ?

Maj. le 29 juin 2019 à 20 h 10 min

Huawei France vient de nommer Jean-Louis Borloo président du conseil d’administration – il remplace François Quentin, ex de Thalès, qui avait quitté ses fonctions au mois de décembre. Jean-Louis Borloo faisait déjà parti du conseil d’administration de la filiale française depuis 2016, et a déjà eu recours, par appel d’offres, à des solutions Huawei pour la ville de Valenciennes dont il était maire. Sa nomination pourrait permettre au groupe chinois de mieux convaincre les dirigeants français et européens de la pertinence de la marque dans le déploiement de la 5G – malgré un contexte compliqué. 

Borloo Huawei
Crédit : Wikimedia + Phonandroid

Jean-Louis Borloo vient d’être nommé président du conseil d’administration de la filiale française de Huawei, selon une information de Challenges, reprise par BFMTV. L’ex-député-maire de Valenciennes, ancien ministre sous Jacques Chirac puis Nicolas Sarkozy, était déjà membre du conseil d’administration de la firme depuis 2016. Son arrivée est une demi-surprise : il avait en effet quitté le conseil d’administration au même moment que son prédécesseur François Quentin en décembre 2018. Ce haut fonctionnaire et responsable politique peut désormais apporter son carnet d’adresses pour permettre au groupe chinois de mieux convaincre, en particulier sur le déploiement de la 5G.

Huawei France choisit Jean-Louis Borloo comme président de son conseil d’administration

En France, en effet, l’assemblée est en train de débattre d’une loi pour encadrer le déploiement des équipements de réseaux de télécommunications. Une loi qui intervient dans un climat de méfiance à l’égard des produits de la marque, accusés d’aider les services de renseignement chinois. Pour l’heure, néanmoins, en France, comme ailleurs en Europe, il n’est pas question d’interdire, comme c’est le cas aux Etats-Unis ou en Australie, les technologies Huawei pour déployer la 5G. Dès lors, Jean-Louis Borloo pourrait permettre au groupe de lutter contre le climat de défiance dont il fait l’objet, et éviter, potentiellement, que de nouvelles portes se ferment.

Le responsable politique n’a jamais caché sa proximité avec le groupe Chinois. En 2017, alors qu’il était maire de Valenciennes, par exemple, Jean-Louis Borloo avait exercé son influence pour que sa ville devienne un site pilote français pour les solutions de vidéosurveillance Huawei. La ville s’est alors dotée de 217 caméras de vidéosurveillance. Que pensez-vous de la nomination de cet homme politique à la tête du conseil d’administration du constructeur chinois ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : BFMTV

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : Office 365 interdit dans des écoles allemandes

Office 365 sur Windows 10 sont dans le viseur du Land allemand de Hesse, qui a interdit son utilisation dans les écoles. L’autorité régionale en charge des données personnelles estime que Microsoft ne respecte pas les principes du RGPD avec…

L’inventeur du mot de passe Fernando Corbató est mort

Fernando Corbató, l’inventeur du mot de passe informatique, est décédé à l’âge de 93 ans. Dans les années  60, l’homme a été le premier à mettre en place le concept du mot de passe unique par utilisateur dans un ordinateur.  Ce 12…

Paiement sans contact par smartphone : en France, c’est un échec

Le paiement sans contact par smartphone n’est quasiment pas utilisé en France. Malgré le développement de services, les utilisateurs préfèrent toujours utiliser leur carte bancaire pour payer par NFC. Pourtant, payer avec son mobile offre quelques avantages. Alors que les…

OnePlus TV : la télécommande est certifiée, lancement imminent ?

OnePlus va dévoiler un téléviseur 4K dans les mois à venir, révèle une fuite. La télécommande qui accompagnera la télévision vient d’ailleurs d’être certifiée par Bluetooth SIG, l’organisme qui gère les normes de la technologie bluetooth. Récemment, un leaker affirmait…

BFM TV financé par la fraude fiscale ? Altice-SFR dément

BFM TV est accusé d’être financé par l’évasion et la fraude fiscale. Une enquête du Média accuse en effet NextRadioTV, maison mère de la chaîne, d’avoir détourné d’importantes sommes d’argent vers des paradis fiscaux afin d’éviter de payer taxes et…