Huawei France : Jean-Louis Borloo refuse le poste de président

Maj. le 10 juillet 2019 à 9 h 20 min

Huawei France doit faire une croix sur Jean-Louis Borloo. Quelques jours après sa nomination, l’ex-député-maire de Valenciennes a refusé le poste de président du conseil d’administration de la firme, évoquant d’autres projets en cours. 

huawei france jean louis borloo refuse poste président

Souvenez-vous : le 28 juin dernier, Huawei France nommait Jean-Louis Borloo président. Ancien ministre de l’écologie sous Sarkozy, l’homme a siégé au conseil d’administration du groupe chinois pendant une période de deux ans. Après avoir démenti les informations parues dans la presse, il a admis avoir reçu une proposition de la part de Huawei. Jean-Louis Borloo avait même l’intention de rencontrer Ken Hu, le vice-président de la firme, pour en « parler tranquillement » ce 8 juillet.

Lire également : tout savoir sur l’affaire Huawei

Huawei France : Jean-Louis Borloo renonce à la présidence du groupe chinois

Á l’issue de cette rencontre, l’ancien ministre de l’Emploi a annoncé avoir refusé le poste de président de la filiale française de Huawei sur son compte Twitter. « La proposition d’en assurer la Présidence en France m’honore. Toutefois, en accord avec ses dirigeants j’ai décidé de ne pas donner suite car j’ai d’autres projets qui m'empêchent d’assurer pleinement cette responsabilité » précise Jean-Louis Borloo dans son tweet.

Depuis son retrait de la vie politique, l’homme de 68 ans se consacre essentiellement à sa fondation Énergies pour l’Afrique, qui doit permettre à des milliers d’africains d’accéder à l’électricité. L’ex-député-maire craint probablement que les déplacements réguliers jusqu’à Shenzhen (Chine), où se trouve le siège de Huawei, n'empiètent sur ses activités philanthropiques.

« Huawei est une entreprise mondiale et de grande créativité » déclare l’ancien édile. Ce n’est pas la première fois que Jean-Louis Borloo fait l’éloge du constructeur. Lors d’une récente interview accordée à nos confrères du Point, il qualifiait Huawei de « boîte originale », de « vraie coopérative ouvrière » et « d’entreprise très sociale » souligne les nombreux investissements du groupe en terme de recherche.Que pensez-vous de la décision de Jean-Louis Borloo ? On attend votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : Le Point

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le numéro de téléphone fixe bientôt attribué à vie

Votre numéro de téléphone fixe va bientôt pouvoir vous suivre toute votre vie, même si vous déménagez dans une autre région. L’Arcep annonce l’adoption d’une modification du plan national de numérotation, avec comme objectif d’annuler toutes les contraintes géographiques liées…

Tesla augmente le prix de l’Autopilot

Tesla augmente encore le prix de l’Autopilot, plus précisément de l’option « conduite entièrement autonome ». Il faudra compter 1000 euros de plus pour en être équipé à l’achat d’une nouvelle Model 3, S ou X. D’autres augmentations vont suivre…

Windows 10 : Office 365 interdit dans des écoles allemandes

Office 365 sur Windows 10 sont dans le viseur du Land allemand de Hesse, qui a interdit son utilisation dans les écoles. L’autorité régionale en charge des données personnelles estime que Microsoft ne respecte pas les principes du RGPD avec…