Samsung rejoint le club des firmes prêtes à sauver Huawei

 

Huawei devrait à nouveau pouvoir compter sur les écrans OLED de Samsung Display. Les Etats-Unis viennent en effet d’accorder une licence de vente au géant sud-coréen. Néanmoins, d’autres entreprises de la chaîne d’approvisionnement de Samsung doivent encore obtenir l’aval du gouvernement américain. 

huawei samsung display vendre écrans oled

Le 15 septembre dernier, Washington décrétait de nouvelles sanctions à l’encontre de Huawei. Sur liste noire depuis mai 2109, le groupe chinois se retrouvait amputé de la plupart de ses fournisseurs, dont TSMC, Qualcomm, Micron, Sony ou encore Samsung. Ce dernier n’avait plus le droit de fournir des écrans AMOLED à la firme chinoise.

D’après un rapport de nos confrères de Reuters, Samsung Display, la branche dédiée à la production d’écrans, vient d’obtenir une dérogation permettant de commercer à nouveau avec Huawei. Citant une source proche du dossier, Reuters affirme que Samsung Display est en mesure de vendre certaines dalles OLED au groupe chinois.

Sur le même sujet : Les smartphones Huawei ne perdront que 2,5% en performances sur 36 mois

Samsung Display pourrait bientôt fournir des écrans OLED à Huawei

Néanmoins, tout n’est pas encore gagné. Afin de reprendre les affaires avec Huawei, d’autres entreprises de la chaîne d’approvisionnement de Samsung Display doivent eux aussi obtenir une licence du département du Commerce des Etats-Unis. Ces entreprises fabriquent les composants nécessaires à la fabrication des écrans OLED. Sans licence pour ses propres fournisseurs, Samsung Display reste dans une impasse.

De plus, Samsung Electronics n’est toujours pas autorisé à fournir de puces DRAM et NAND à Huawei. La dérogation obtenue ne concerne que Samsung Display. Samsung Electronics est toujours sous embargo américain jusqu’à nouvel ordre. Sans surprise, le géant de Séoul a déposé une demande de dérogation auprès du département du Commerce américain afin de vendre ses puces au groupe chinois. Sans succès jusqu’ici. En effet, la plupart des demandes de licence sont automatiquement rejetées par Washington.

D’autres fournisseurs phares de Huawei ont cependant réussi à négocier une licence similaire. Sony a ainsi obtenu une dérogation permettant de fournir des capteurs photo pour smartphone à Huawei. Il se murmure que plusieurs fabricants de puces informatiques seraient aussi en passe d’obtenir une licence pour vendre à Huawei. Il semblerait donc que les sanctions à l’encontre du groupe chinois s’assouplissent progressivement.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
galaxy s21 déverrouiller voix bixby
Galaxy S21 : Bixby permettrait de déverrouiller le smartphone à la voix

Les Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra pourraient embarquer une méthode de déverrouillage alternative, révèle une fuite. Samsung permettrait en effet aux utilisateurs de déverrouiller leur smartphone à la voix via Bixby. L’assistant vocal maison serait capable de reconnaître la…

galaxy s21
Galaxy S21 : un seul modèle aurait droit à l’écran incurvé

Un leaker réputé affirme être sûr que les Galaxy S21 et Galaxy S21+ de Samsung auront un écran plat, laissant la possibilité d’un écran incurvé sur un seul modèle, le Galaxy S21 Ultra.  Samsung doit annoncer trois nouveaux flagship Galaxy…