Huawei est en train de lancer une marque de voitures électriques audacieuse

 

Le constructeur automobile chinois Changan et le spécialiste des batteries CATL s'associent à Huawei pour lancer une marque de voitures électriques premium. 

Huawei Car

Huawei et deux constructeurs chinois de premier plan s'associent pour lancer une nouvelle marque de voitures électriques haut de gamme. Changan Automobile, entreprise publique chinoise, CATL qui n'est rien de moins que l'un des principaux fournisseurs de Tesla en matière de batteries et Huawei dont on connaît les ambitions dans la conduite autonome, s'embarquent ainsi dans un projet particulièrement ambitieux.

Selon Changan, l'entreprise devra mettre au point une nouvelle plateforme de propulsion électrique ainsi qu'une gamme de voitures intelligentes. Les détails financiers du rapprochement restent néanmoins pour l'heure très opaques.

Huawei se rapproche de deux groupes chinois pour conquérir le marché des voitures électriques

En parallèle, Changan annonce une nouvelle plateforme de fabrication de véhicules, baptisée Ark Architecture. Le but est d'atteindre rapidement un haut degré de conduite autonome.

Difficile de ne pas y voir un premier aperçu de la future plateforme de propulsion du futur constructeur automobile. Le rapprochement des trois acteurs n'est pas tout à fait une surprise. Huawei a longtemps fait part d'un intérêt pour la mobilité électrique et autonome, et a su démontrer sa capacité à dominer les marchés sur lequel la firme est présente.

Or, en Chine, le marché de l'électrique est en effervescence, avec de très nombreux acteurs. Ce qui n'empêche pas l'américain Tesla de s'emparer de parts de marché grandissantes, en particulier grâce à la Model 3.  Et c'est là, sans doute, que Huawei a peut-être une carte à jouer. En septembre, le constructeur dévoilait deux nouvelles générations de plateforme pour la conduite autonome.

Lire également : Huawei s'attaque au géant des voitures électriques – “tout ce que Tesla peut faire, nous pouvons le faire”

Mobile Data Center 201 offre une puissance de 48 TOPS tandis que le MDC 610 atteint 160 TOPS et peut délivrer une conduite autonome de niveau 3 et 4. Cette expertise pourrait permettre à Changan de rapidement pouvoir tutoyer Tesla sur ce versant, du moins sur le papier. De son côté le fabricant de CATL se cherche plus de débouchés, pour diversifier ses sources de revenus.

Source : Caixinglobal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
peugeot logo
Peugeot : voici le nouveau logo du constructeur de voitures

Peugeot vient de lever le voile sur son nouveau logo. Le constructeur automobile français reprend sans surprise le légendaire lion, présent depuis les années 1950. Par contre, la marque se contente de mettre en avant la crinière et le visage…

tesla model 3 arret production
Tesla arrête momentanément la production de la Model 3

Tesla vient de suspendre l’activité de plusieurs lignes de production dédiées à la Model 3 dans son usine de Fremont, située en Californie. Le constructeur n’a toujours fourni d’explications aux employés comme aux médias concernant cet arrêt de la production….

Tesla Model 3
Les Tesla Model 3 et Y continuent de baisser de prix

Tesla vient de baisser le prix de ses deux modèles phares aux Etats-Unis. La baisse n’est pas très importante et ne concerne pour le moment que le marché américain, mais elle traduit une certaine tendance. On peut espérer une telle…

Tesla Model Y configurateur américain
Tesla retire de la vente le Model Y le moins cher à 39 990 dollars

Tesla vient d’abandonner la variante Standard Range de son petit SUV, le Model Y, qui était disponible il y a encore quelques jours à seulement 39 990 dollars aux États-Unis. Il est désormais impossible de se procurer cette version, les utilisateurs…

voiture électrique
Mi Car : Xiaomi pourrait développer sa propre voiture électrique

Xiaomi va-t-il construire sa propre voiture électrique ? Selon plusieurs sources, Lei Jun, le fondateur de la firme, y penserait fortement. Le timing serait en tout cas le bon : alors que le marché du smartphone stagne depuis quelques années,…