Huawei pense que les Etats-Unis ont surtout peur du « futur numéro 1 mondial » !

Huawei risque de ne plus pouvoir vendre quoi que ce soit aux Etats-Unis. Dans la foulée du CES 2018, le Congrès américain a déposé une proposition de loi qui implique d’interdire l’utilisation et l’achat de matériel Huawei dans les administrations. Une mesure censée éviter d’hypothétiques risques d’espionnage. Et qui ne fait rien pour arranger la présence de Huawei sur le marché américain. Le PDG de la firme Richard Yu ironise en marge du MWC 2018 de Barcelone. Selon lui, les Etats-Unis ne font rien d’autre que du protectionnisme économique.

huawei richard yu

Selon Richard Yu, le PDG de Huawei, si les Etats-Unis bannissent ses smartphones, c’est qu’ils ont « peur » que les appareils du constructeurs soient « trop compétitifs« , comme il l’explique dans une interview de BBC : « ils essaient de faire en sorte qu’on reste hors des Etats-Unis parce que nous sommes trop compétitifs. Nous avons plusieurs leadership technologiques et faisons partie des leaders en termes d’innovations, donc ils ont peur de cela, nous sommes trop forts« , estime-t-il. Il ajoute : « nous avons une croissance soutenue chaque année, donc nous avons nos chances de devenir les numéro 1 dans le monde peut-être d’ici cinq ans« .

Huawei pense que les Etats-Unis ont peur de Huawei à cause de ses innovations technologiques

Lorsque le journaliste Rory Cellan-Jones lui demande si les liens de Huawei avec le gouvernement y sont pour quelque chose, il lance : « ils essaient de faire passer ce message […] pour nous laisser hors du marché« . Le président a ensuite évoqué le projet ReadRoad que nous avons pu tester dans cette vidéo : pour démontrer la puissance de l’intelligence artificielle du Neural Processing Unit des Kirin 970 du Huawei Mate 10 Pro, Huawei lui a fait… conduire une voiture. Bien sûr, le projet du Congrès américain ne concerne que les administrations.

Mais une telle mesure est une très mauvaise publicité pour Huawei qui a déjà toutes les difficultés du monde pour vendre ses smartphones aux USA. La marque avait réussi à atteindre les 11,3% de parts de marché dans le pays au second quart de l’année 2017, avant de reculer jusqu’à la fin de l’année 2018.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei P30 Pro : voici un premier aperçu de son design

Le Huawei P30 Pro fait d’ores et déjà parler de lui, plusieurs mois avant sa présentation officielle. Réalisé sur base des dernières fuites, ce rendu imagine à quoi ressemble le quadruple capteur photo arrière du smartphone et son hypothétique encoche…