MWC 2018 : on a testé une Porsche Panamera pilotée par le Huawei Mate 10 Pro, sans chauffeur !

Au détour du MWC 2018 nous avons pu tester cette Porsche Panamera entièrement pilotée par l’enclave NPU (Intelligence Artificielle) du Huawei Mate 10 Pro. Une manière pour le constructeur Chinois d’illustrer la rapidité de son intelligence artificielle. Nous étions à bord de la voiture lors de ce test où il n’y avait pas d’autre choix que de faire confiance au SoC Kirin 970 sur un parcours d’obstacles à 50 km/h !

mwc porsche huawei mate 10 pro

A défaut de dévoiler le P20, Huawei a tout de même profité du MWC 2018 pour mettre en place une animation étonnante. Le constructeur a en effet travaillé pendant 5 semaines avec des développeurs pour modifier une Porsche Panamera et créer une application qui exploite le Neural Processing Unit du Kirin 970 du Huawei Mate 10 Pro (l’enclave du SoC dédiée à l’intelligence artificielle) pour conduire, reconnaître des objets sur la route, et adapter automatiquement sa trajectoire. Un projet baptisé RoadReader.

L’IA du Huawei Mate 10 Pro conduit une Porsche Panamera toute seule

Concrètement, la galerie que l’on voit sur le toit de la voiture protège simplement une caméra qui repère des objets sur la route (des pancartes en forme de ballon, de chien et de cycliste). L’image est envoyée au Huawei Mate 10 Pro, et son intelligence artificielle, entraînée pour reconnaître ces objets sur la route au cours d’un premier passage, prend toute seule des décisions prédéfinies à partir des objets reconnus : tourner à droite, tourner à gauche, freiner… Pour tester le système, nos courageux rédacteurs sont montés à l’intérieur du véhicule.

Ils savaient que le véhicule allait rouler à 50 km/h – mais ce qu’ils ne savaient pas, c’est que dans ces conditions, cela paraît extrêmement rapide ! Après un premier passage à vitesse lente où le réseau neural apprend à reconnaître les différents objets qui peuvent se présenter à lui, l’animateur recule le véhicule. Puis la voiture conduit toute seule. Des intervenants interposent ensuite l’un des objets au hasard sur sa trajectoire, et la voiture réagit comme on le lui avait demandé.

Pour bien montrer que le véhicule réagit en live, des actions sont prédéfinies en fonction des objets (ici il s’agissait de tourner à droite). Huawei vante ainsi le potentiel du NPU des Kirin 970 en termes de reconnaissance d’objets. Et l’air de rien, fait une démonstration de son utilité dans un tout autre domaine que les smartphones…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei assure qu’Harmony OS va rivaliser avec iOS d’ici 2 ans

Huawei estime qu’Harmony OS, son alternative maison à Android, sera aussi répandue qu’iOS dans les deux années à venir. Lors d’une interview, Ren Zhengfei, le fondateur du groupe chinois, a longuement évoqué l’avenir de son OS mobile maison.  Fin du mois de septembre,…

Huawei : Donald Trump accepte de lever une partie des sanctions

Donald Trump a finalement accepté de lever une partie des sanctions à l’encontre de Huawei. En marge d’un nouveau sommet entre Washington et Pékin, le président américain a décidé d’accorder des licences de vente à certaines sociétés américaines. Dans ces conditions, le…

Huawei promet que la 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G

Huawei assure que le futur réseau 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G, dont le déploiement en est encore à ses balbutiements. Lors d’une interview, Richard Yu, PDG de la division mobile de la firme, a pour la première fois…