Huawei baisse le salaire de 2 employés pour avoir souhaité bonne année avec un iPhone !

Maj. le 4 janvier 2019 à 17 h 55 min

Huawei a décidé de sévèrement sanctionner les deux employés qui ont tweeté « une bonne année 2019 » avec un iPhone. Considérant que son image de marque a été entachée, le constructeur chinois a fortement réduit le salaire des individus en charge de ses réseaux sociaux. 

huawei baisse salaire employés bonne année iphone

Ce 31 décembre 2018, Huawei a souhaité une bonne année en utilisant un iPhone. Sous le tweet, on pouvait en effet lire la mention « via Twitter for iPhone ». Sans surprise, la publication a été effacée dans l’urgence…mais le mal était déjà fait. De nombreux internautes se sont vite moqués de la bourde de Huawei. 

Huawei sanctionne les deux employés responsables de la bourde du Nouvel An

Comme le rapporte Reuters, Huawei ne prend pas cette affaire à la légère. « L’incident a causé des dommages à l’image de marque de Huawei » accuse Chen Lifang, vice-président de la marque, dans un mémo interne, daté du 3 janvier. Les deux employés responsables ont donc été rétrogradés. Pourtant, ceux-ci ne travaillent pas directement pour Huawei mais pour Sapient, une entreprise de communication dédiée à la gestion des réseaux sociaux.

Dans la foulée, le salaire des deux responsables a été considérablement revu à la baisse : ils gagnent désormais jusqu’à 5 000 yuans (approximativement 640 euros) en moins tous les mois. « L’erreur révèle un manquement à la procédure et de supervision de la direction » estime Chen Lifang. En conséquence, la rémunération du directeur marketing digital de Huawei sera également gelée pendant une période de un an, rapporte Reuters.

Lire aussi : Non, Samsung ne réclame pas 1,6 million de dollars à son ambassadrice pour avoir utilisé un iPhone X

Que s’est-il vraiment passé ce soir là ? Apparement, Sapient aurait rencontré un soucis avec le VPN intégré à ses ordinateurs. L’entreprise utilise en effet un réseau virtuel privé afin d’accéder à internet en évitant la censure du gouvernement chinois. Dans l’urgence, l'employé s’est donc saisi d’un iPhone, avec carte SIM étrangère, à proximité. Vous connaissez la suite.

Malgré ces explications, on peine toujours à comprendre pourquoi le tweet n’a pas été programmé auparavant, via un logiciel de planification, comme c’est le plus souvent le cas dans les agences de communication. Contacté par Reuters, ni Huawei ni Sapient n’ont souhaité faire de commentaire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

Huawei porte plainte contre les Etats-Unis pour saisie illégale

Huawei passe à l’offensive. Le constructeur chinois vient en effet de déposer une plainte contre le département du Commerce des États-Unis. Exclue du marché américain depuis mai, la firme accuse les Etats-Unis de « détenir illégalement » du matériel de télécommunications Huawei…

Huawei aurait réduit la production des P30 et des Mate 30

Huawei aurait décidé de réduire la production des P30 et des futurs Mate 30 suite à son exclusion du marché américain et d’Android. Pressentant une forte baisse de ses chiffres de vente, le constructeur chinois aurait aussi ralenti les productions…

Huawei imagine un smartphone pliable en trois

Huawei a breveté un smartphone pliable en trois parties. Déposé en 2018, le brevet décrit un appareil construit autour d’une vaste dalle scindée par deux charnières invisibles. Comme son rival Xiaomi, le constructeur pourrait ainsi proposer un smartphone à la fois compact et…