Huawei admet que battre Samsung va être difficile avec les sanctions américaines

 

Huawei commence déjà à ressentir la perte de confiance des consommateurs envers la marque après les sanctions prononcées à son encontre par les États-Unis. Du coup, le groupe chinois, qui affirmait qu'il allait devenir numéro 1 du marché du smartphone devant Samsung dès 2020, est beaucoup moins sûr de lui.

huawei p30 pro

Déjà sous la menace de sanctions américaines mais pas aussi acculé qu'aujourd'hui, Huawei affirmait qu'il vendra plus de smartphones que Samsung dès 2020. Des propos tenus début avril 2019 par le PDG du groupe chinois, Richard Yu, il y a seulement deux mois. Mais il s'est passé bien des événements en quelques semaines et les cadres du géant des télécoms et de la téléphonie se montrent bien plus prudents désormais quant à une potentielle place de numéro 1 sur le marché des smartphones.

Huawei vs Samsung : qui vendra le plus de smartphones en 2020 ?

Lors d'un événement presse organisé à Shanghai, Zhao Ming, président de la filiale Honor, a explique que le groupe était en train d'observer et d'évaluer la situation, rapporte le South China Morning Post. Et la confiance n'est plus spécialement au rendez-vous. “Il est trop tôt pour dire si nous sommes capables d'atteindre l'objectif”, a admis Ming, pour qui il risque bien d'y avoir des conséquences en termes de ventes suite à la situation que vit Huawei actuellement.

A court terme, de premiers effets se font déjà ressentir. Les ventes de smartphones Huawei se sont déjà effondrées de 30% en Espagne. Forcément, la confiance des consommateurs envers la marque est en berne. Elle a récupéré sa licence Android pour trois mois, mais sans accord d'ici là, Huawei ne pourra plus compter sur la collaboration de Google pour mettre à jour ses appareils. Conséquence : un suivi logiciel certainement moins rapide et efficace et la perte de services comme le Play Store.

Huawei aurait divisé la production de ses smartphones par deux pour anticiper la baisse de demande et ne pas se retrouver avec des stocks qu'il faudrait barder sur les bras. De son côté, Samsung, qui ne s'inquiétait pas plus que cela (en public du moins) de la perte de son statut de leader du marché, en profite bien. Dans certains pays, Samsung échange des smartphones Huawei contre le Galaxy S10. Le malheur des uns fait le bonheur des autres.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !