HTC U11 + : un smartphone presque parfait qui va passer inaperçu

 

Ce jeudi 2 novembre 2017, HTC vient de présenter officiellement son nouveau flagship, le HTC U11 +. Davantage qu’un nouveau smartphone à part entière, l’appareil se présente comme une évolution du HTC U11 de mai 2017. Avec un écran borderless et une batterie nettement plus large, cette nouvelle variante s’inscrit davantage dans la tendance des flagships de 2017, et s’avère globalement excellent. Hélas, une nouvelle fois, HTC risque fort d’essuyer un échec commercial. 

htc u11 + échec commercial

En mai 2017, HTC dévoilait le HTC U11. Ce nouveau fleuron, équipé de composants dernier cri et de fonctionnalités novatrices, avait tout pour s’imposer parmi les meilleurs smartphones de 2017. Après plusieurs années de déclin, HTC semblait enfin prêt à remonter la pente. D’ailleurs, selon le constructeur, le HTC U11 s’est mieux vendu que ses deux prédécesseurs HTC One M9 et HTC 10. Cependant, après un démarrage en fanfare au mois de juin 2017, la hype est rapidement redescendue dès le mois de juillet suivant.

Malgré toutes ses qualités, le HTC U11 n’a pas réussi à réellement séduire le grand public et à rivaliser avec des poids lourds comme le Samsung Galaxy S8 ou le Huawei P10. Loin de s’avouer vaincu, HTC ne compte pas lâcher prise. Ce 2 novembre 2017, la firme présente officiellement le HTC U11 Plus, une nouvelle version améliorée de son flagship. Parmi les principales différences avec le HTC U11, on compte une batterie plus imposante de 3930 mAh, des haut-parleurs 30% plus puissants, mais aussi et surtout un écran borderless.

Grâce à cet écran 6 pouces SuperLCD au format 18:9 de définition 2880×1440, protégé par un verre Gorilla Glass 5, le U11 Plus rejoint la grande tendance des smartphones borderless de 2017. L’écran 16:9 du HTC U11 était probablement son principal défaut par rapport aux autres best-sellers de l’année. Pour le reste, on retrouve les mêmes caractéristiques que la première version, à savoir un processeur Snapdragon 835 couplé à 6Go de RAM. L’appareil photo arrière 12 MP, qui occupait la tête du classement DxOMark avant l’arrière du Galaxy Note 8, est également de la partie.

HTC U11 + : un excellent smartphone avec six mois de retard

Sur le papier, plus rien ne semble donc empêcher le HTC U11 + de rejoindre le peloton de tête des flagships de 2017. Hélas, dans la pratique, ce smartphone semble une nouvelle fois condamné à l’échec. Pour plusieurs raisons, un plafond de verre semble désormais empêcher HTC de retrouver sa superbe d’antan. Tout d’abord, d’échec en échec commercial, le constructeur a perdu en crédibilité. C’est d’autant plus vrai suite au rachat de la team HTC Pixel par Google. Aux yeux du grand public, HTC n’a plus l’image d’un constructeur asiatique haut de gamme, alliant qualité et technologie de pointe comme c’était jadis le cas.

Pourtant, malgré cette réputation en berne, le Taïwanais persiste à proposer des tarifs comparables à ceux des leaders du marché. Le HTC U11 + sera disponible en France pour 799 euros, soit près de 50 euros de plus que le HTC U11. Lorsqu’on sait que le OnePlus 5, qui est l’un des smartphones les plus puissants de 2017, est disponible pour 499 euros, il semble clair que HTC se montre trop présomptueux. En outre, dans le domaine du marketing, HTC n’est clairement à la hauteur. Si tous les fans de smartphones connaissent cette marque, le grand public pour sa part ignore presque son existence tant la communication du constructeur est discrète.

Le HTC U11 + en lui-même présente aussi plusieurs faiblesses. Tout d’abord, même si sa fiche technique est à la hauteur des plus gros porte-étendards de 2017, elle risque de devenir très rapidement obsolète. Ce smartphone peut tenir tête à des appareils comme le Galaxy S8, lancé en mars 2017, mais qu’en sera-t-il face au Galaxy S9 qui sera présenté dans quelques mois ? Le 4 décembre 2017, Qualcomm va présenter son Snapragon 845, et le Snapdragon 835 fera déjà partie du passé. En somme, HTC se réveille trop tard.

Même sans prendre en compte ce lancement tardif, le HTC U11 Plus n’a finalement pas vraiment de signe distinctif lui permettant de se frayer une place parmi les appareils mobiles les plus populaires de l’année. Il ne s’agit finalement que d’un smartphone borderless sous Snapdragon 835 à 800 euros parmi d’autres. En termes de design, cet appareil ne brille pas par son originalité. Certes, un coloris noir translucide plutôt atypique et plaisant sera proposé, mais il ne sera disponible que dans le courant de l’année 2018. Pour toutes ces raisons, on peut s’attendre à ce que le HTC U11 Plus soit une nouvelle déception commerciale. Partagez-vous cette opinion ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yve maitre htc
HTC compte se relancer sur le marché des smartphones premium

HTC compte bien retourner dans le marché des smartphones premium : c’était la substance d’un discours du nouveau PDG de la firme Yves Maitre. Celui-ci met les échecs récents de la branche smartphone sur les efforts de recherche et développement…

htc dream
Android a 11 ans : vous souvenez-vous du HTC Dream ?

Android c’est déjà 11 ans d’histoire. Mais vous souvenez-vous du premier smartphone Android sur le marché ? Retour plein de nostalgie sur le destin du HTC G1 Dream, le premier smartphone Android que l’on pouvait acheter. Quand on y pense,…

htc
HTC sort de son coma : un nouveau smartphone arrive le 11 juin !

Non, HTC n’est pas mort ! Le constructeur taïwanais vient de publier un visuel montrant un nouveau smartphone sur son compte Facebook officiel. Une image qui cadre avec des références à un nouveau modèle apparues sur des sites de benchmarks…

htc u11
HTC veut désormais vendre des smartphones sous licence

HTC réfléchit à une solution pour continuer de sortir des smartphones sous sa marque tout en arrêtant la production. Le constructeur taïwanais cherche des sous-traitants qui se chargeraient de tout le processus de fabrication. Les mobiles ainsi conçus arboreraient le…

HTCLGBTQI
La co-fondatrice de HTC soutient et finance des associations anti-LGBTQI

Cher Wang, co-fondatrice et PDG de HTC et célébrité incontestée de la hi-tech taïwanaise, soutient les causes anti-LGBTQI en finançant activement deux associations à but non lucratif. Cible du moment : l’égalité des droits LGBTQI, en voie d’adoption à Taïwan….