Guerre commerciale : les Etats-Unis et la Chine ont enfin signé un accord sur les droits de douane

Mise à jour 17:49

Le journal Le Monde confirme qu’un accord préliminaire a bien été conclu entre les Etats-Unis et la Chine. Cet accord n’est décrit que comme un « accord préliminaire », une « première phase » avant de plus amples négociations. La nouvelle a été confirmée officiellement des deux côtés du Pacifique. Suite à cette annonce, Donald Trump a tweeté que « l’augmentation des taxes prévue au 15 décembre est désormais annulée ».

Cette nouvelle séquence de sanctions devait lever des droits de douane sur l’équivalent de 160 milliards de produits fabriqués en Chine – dont des smartphones. La contrepartie, c’est que Pékin s’engage à importer plus de produits fabriqués aux Etats-Unis. Le texte comporte également des chapitres autour de la propriété intellectuelle, de transferts de technologie, l’industrie agroalimentaire, la finance et les devises. 

Le texte devrait être rapidement disponible dans son ensemble. Voici ce que nous écrivions un peu plus tôt dans la journée, alors que Donald Trump teasait la conclusion de cet accord :

La guerre commerciale semble enfin proche d’une issue : Donald Trump affirme sur son compte Twitter que les Etats-Unis et la Chine sont enfin proches d’un « deal » – et que la levée de nouveaux droits de douanes est reportée. L’accord devrait a minima éviter à Apple de devoir subir de nouvelles barrières douanières pour ses produits fabriqués en Chine, en pleine période de fêtes. Mais pour l’instant Pékin ne confirme rien.

Donald Trump
Donald Trump / Crédits : Gage Skidmore via Twitter

Les Etats-Unis de Donald Trump sont-ils enfin proches d’un accord commercial avec la Chine ? C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources à Washington ce vendredi 13 décembre 2019. Dont évidemment Donald Trump qui vient de tweeter dans sa prose habituelle : « On est TRÈS proches d’un GRAND ACCORD avec la Chine. Ils le veulent et nous aussi ! ». 

Les médias américains estimaient dans la nuit de jeudi qu’un « accord de principe » aurait été validé comme le rapporte Le Monde. Accord qui impliquerait que les Etats-Unis renonceraient à une partie des droits de douane instaurés sur plus de 360 milliards de dollars de produits chinois, en échange d’engagements de la part de Pékin, notamment sur l’achat de produits issus de l’agriculture américaine, entre autres engagements.

L’annonce intervient quelques jours avant la levée de nouvelles sanctions sur une nouvelle tranche de 160 milliards de dollars de produits fabriqués en Chine le 15 décembre – qui serait désormais reportée. Ces tarifs étaient censés impacter plus durement les produits high-tech fabriqués en Chine – dont ceux d’entreprises américaines comme Apple. Un rapport de Wedbush Securities repris par MacRumors estime que ces nouvelles barrières douanières auraient contraint la firme de renchérir le prix de ses iPhone d’environ 150 dollars.

Ce qui aurait pu faire baisser la part de marché des iPhone dans le monde de quelques 6% à 8% d’ici 2020 selon Wedbush. Néanmoins, comme le rappelle The Guardian, il est trop tôt pour se permettre d’être aussi enthousiaste que le président des Etats-Unis. Ces dernières semaines la perspective d’un tel accord – même préliminaire – semblait pourtant on-ne-peut-plus incertaine. Les Etats-Unis avaient notamment passé une Loi qui soutient les manifestants de Hong-Kong, suscitant l’ire de Pékin.

La Chine ne confirme rien pour le moment

Le ton n’est d’ailleurs pas du tout le même en Chine. Une porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères a simplement commenté que « Pékin s’est engagé à résoudre les problèmes qui perdurent, mais qu’un accord devait être bénéfique pour les deux parties ». Mais le ministre des affaires étrangères Wang Yi s’est abstenu de parler des négociations en marge d’un symposium à Pékin – et a préféré, à la place, critiquer très durement les Etats-Unis pour leur soutien à Hong-Kong, ce qui aurait selon lui « endommagé très sérieusement la confiance mutuelle acquise au prix de nombreux efforts ». 

Lire également : Apple s’effondre en Chine à cause de la guerre commerciale

La Chine a pourtant cruellement besoin que la guerre commerciale se termine. La croissance du pays est tombée à 6% – l’un de ses plus bas niveaux ces trente dernières années. L’absence d’accord menacerait encore plus durement l’avenir économique immédiat du pays.

Source : The Guardian

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site

Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site. Selon une source proche de l’entreprise, le géant du e-commerce va multiplier les rapports auprès des forces de l’ordre. Désormais, chaque marchand suspecté de vendre des produits contrefaits sera signalé…

Amazon annonce avoir battu des records de ventes à Noël

Amazon affirme avoir battu de nombreux records grâce à l’engouement suscité par la fête de Noël. La firme de Jeff Bezos annonce notamment avoir vendu des dizaines de millions de produits estampillés Amazon, dont des enceintes Echo par exemple. Dans…

Amazon, Cdiscount et d’autres sites fraudent massivement la TVA selon Bercy

Amazon, Cdiscount, et d’autres sites de e-commerce s’adonnent massivement à des fraudes à la TVA selon un rapport de l’inspection générale des finances. Le problème viendrait des « marktplaces » c’est à dire la possibilité pour des vendeurs indépendants de vendre sur ces plateformes. 98%…

La Banque de France va tester une cryptomonnaie nationale dès 2020

La Banque de France veut créer une cryptomonnaie nationale, et annonce le lancement de tests dès l’année 2020. Initialement cette monnaie numérique sera principalement réservée aux grosses transactions, mais pourrait peu à peu se muer en une sorte d’euro électronique….

Un selfie pourrait bientôt suffire pour ouvrir un compte bancaire en France

La France n’est pas connue pour sa facilité administrative. Mais le gouvernement travaille sur certaines simplifications. Les services bancaires pourraient en bénéficier dès l’année prochaine, avec, par exemple, l’ouverture d’un compte à l’aide d’un selfie ou d’un appel visio. Les…

Le Black Friday bientôt interdit en France ?

Le Black Friday est dans le collimateur de certains députés. Un amendement au projet de loi « anti-gaspillage » vise en effet à interdire les campagnes de promotions en France. Cette mesure destinée à lutter contre la surconsommation et le gaspillage sera examinée le…