Gresso Radical : Un Smartphone en titane à 1800 euros !

Maj. le 8 mars 2019 à 14 h 11 min

Vous êtes riche, au point d’avoir entre 1800 et 2300 euros dont vous aimeriez vous délester, alors deux solutions s’offrent à vous. La première étant de les offrir à votre site préféré : Phonandroid, la seconde sera d’acheter un portable de luxe Gresso.

gresso radical

La marque russe se détaille en une gamme de trois appareils : les Radical R1, R2 et R3, chacun en édition limité de 999 exemplaires. Ces Smartphones ayant les mêmes dimensions, c’est-à-dire 138 X 69 X 12, ils pèsent tous trois 219g. Leur différence ne réside que dans leur finition et dans leur prix. En effet, alors que le R1, qui est la version de base tout en titane, est proposé au tarif de 1800 euros, les versions R2 et R3 sont quant à elles disponibles au prix de 2300 euros et possèdent en plus un logo, soit en or jaune pour la première version, soit en or blanc pour la seconde, tous deux pesant 18 carats. (Pour rappel, 1 carat équivaut à 200 milligrammes)

Le prix élevé se justifierait par un assemblage de haute qualité entièrement fait à la main dans les ateliers russes de Gresso, et dans la qualité de niveau 5 du titane qu’ils utilisent pour la conception du boitier. La marque précise tout de même qu’il s’agit du même métal que celui utilisé dans l’industrie aérospatiale.

Gresso Radical propose des téléphones entre 1800 et 2300 euros.

Alors naturellement, à ce prix-là on pourrait s’attendre à un bijou de technologie et d’esthétisme, mais au lieu de ça, on a une gamme de Smatphones qui ne présente pas de spécificités extraordinaires à l’éxception de ses capacité de stockage. Servi sous Android 4.1.2, il est équipé d’un processeur quad-core 1.2 GHz et d’un écran 4,5 pouces en QHD soutenu par une mémoire de 36 Go. Il est aussi doté d’un appareil photo avec capteur de 8 méga pixels et compatible double SIM. Autant dire que son prix n’est pas réellement représentatif de ses capacités.

Alors si vous êtes prêt à faire chauffer votre carte platinium, c’est par ici que ça se passe, et sinon vous pouvez toujours nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…