Google veut qu’Android utilise un noyau Linux classique : pourquoi c’est une idée géniale

Google aimerait utiliser un noyau Linux classique dans Android : selon la firme ce changement permettra de faire des économies et d’améliorer la sécurité de l’écosystème. Mais le changement de cap devrait également bénéficier aux distributions Linux, notamment celles destinées à l’architecture ARM.

Android noyau Linux classique

Les ingénieurs de Google ont récemment révélé en marge de la Linux Plumbers Conference, que la firme veut désormais intégrer un noyau Linux classique aux futures distributions d’Android. Android est en effet un système d’exploitation basé sur Linux, mais jusqu’à présent, le système d’exploitation mobile utilise un noyau Linux largement modifié pour l’adapter aux smartphones et à leur SoC ARM.

Ce qui n’est pas sans poser des problèmes pratiques de développement : à chaque nouvelle version du noyau Linux, il faut intégrer des milliers de modifications et adapter des correctifs de sécurité qui ne fonctionneraient pas forcément en l’état. Ce qui prend du temps et mobilise des ressources. Un problème amplifié par le fait que Google doit prendre en charge chaque version du noyau Linux pendant six ans.

Lire aussi : Android a 11 ans – vous souvenez-vous du HTC Dream ?

Ainsi, en utilisant un noyau Linux classique, Google pourrait supprimer l’un des goulets d’étranglement qui retarde l’arrivée des mises à jour, tout en rendant la tâche de maintenir l’écosystème moins lourde, et en améliorant la sécurité: il suffira en effet d’appliquer les correctifs du kernel Linux classique sans autre forme de procès.

Ce changement de cap devrait aussi bénéficier à l’environnement Linux dans son ensemble, puisque Google devra participer davantage au développement de chaque nouvelle version du noyau, et devrait notamment redoubler d’efforts pour optimiser la consommation et les performances sur l’architecture ARM. La premiere étape est d’ailleurs d’intégrer certaines modifications du noyau Android au kernel classique. Google a d’ailleurs déjà commencé à le faire.

En février 2018, Android Police rapporte que les ingénieurs de Google avaient réalisé 32 000 insertions de code et 1500 suppressions par rapport au kernel standard Linux 4.14.0. Il n’y a pas si longtemps, plus de 60 000 lignes de codes étaient ajoutées au dessus du noyau Linux. Et les efforts de Google semblent, à en croire ces ingénieurs, plus avancés que ce que l’on pourrait penser.

Apporter la modularité du Project Treble à l’ensemble de l’écosystème Linux

L’un d’entre eux a ainsi présenté devant l’audience du Linux Plumbers Conference un Pocophone avec une version d’Android 10 qui tourne au dessus d’un noyau Linux classique. L’ingénieur a alors lancé : « il y a eu beaucoup, beaucoup de travail de la part de l’équipe Google kernel en particulier pour passer leur code à l’échelon supérieur pour qu’on puisse booter des appareils avec un kernel standard ».

A terme, Google compte créer interfacer le kernel standard de sorte que les modifications liées au hardware soient sous la forme de modules plug-ins – aussi bien sur des smartphones que sur les ordinateurs. Il s’agit en somme d’apporter la modularité du Project Treble à l’ensemble de l’écosystème Linux. Reste à savoir si l’initiative portera vraiment ses fruits. Car Google n’a pas que cette idée en réserve.

La firme travaille également sur un autre système d’exploitation, Fuchsia, qui pourrait, à terme, remplacer Android. Qu’en pensez-vous ? Cette initiative peut-elle « sauver » Android ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : Android Police

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…

Phonandroid a besoin de votre avis

Et si vous nous en disiez un peu plus sur vous, vos idées et vos attentes ? Pour cela, Phonandroid participe à l’enquête NetObserver organisée par Harris Interactive pour l’année 2019. L’objectif de ce questionnaire est d’en apprendre un peu plus…

Android : ce malware déguisé en Adblock va vous envahir de publicités

Un malware Android déguisé en Adblock cherche à envahir ses victimes de publicités intrusives, rapporte MalwareBytes. D’après les chercheurs, le virus se cache dans ces APK vérolés disponibles sur la toile. Une fois infiltré dans votre smartphone, il va multiplier…

Google Drive : les sauvegardes de données sont HS sur Android

Google Drive est victime d’un bug qui empêche toute sauvegarde de vos données sur Android. Ce problème touche un grand nombre d’utilisateurs sous Android 9.0 et 10, et aucune marque ne semble épargnée. Certains usagers pointent du doigt le système…