Google Traduction ridiculisé par DeepL des créateurs de Linguee

Maj. le 23 octobre 2017 à 23 h 37 min

DeepL est le nouvel outil de traduction automatique des créateurs du dictionnaire multilngue Linguee. Grâce à l’intelligence artificielle, cet outil se révèle beaucoup plus performant que Google Traduction. DeepL est désormais considéré comme le meilleur service de traduction en ligne disponible à l’heure actuelle. 

google traduction deepl traduction automatique

Depuis 2007, l’entreprise allemande Deepl Gmbh compte parmi les leaders du domaine de la traduction en ligne. En 2016, son dictionnaire multilingue Linguee a été utilisé par plus de 300 millions de personnes dans le monde. Le succès de ce dictionnaire en ligne repose sur des traductions contextualisées grâce à un corpus de plus d’un milliard de textes de sources diverses directement traduits par des humains.

En se basant sur la base de données de Linguee, Deepl Gmbh a développé une intelligence artificielle ultra performante alimentée par le 23ème superordinateur le plus puissant du monde. Cette IA repose sur un réseau de neurones artificiels capable de discerner automatiquement la meilleure traduction possible d’une suite de mots. Elle prend en compte la grammaire, la structure, le contexte et le sens. C’est sur cette impressionnante intelligence artificielle que repose DeepL, le nouveau service de Deepl Gmbh.

DeepL : un traducteur intelligent qui s’améliore en continu grâce à l’IA

DeepL est un traducteur en ligne gratuit, similaire à Google Traduction dans son fonctionnement. Toutefois, grâce à son algorithme révolutionnaire, DeepL se révèle nettement plus efficace que le service de Google. Ainsi, lors de son passage du test BLEU (Bilingual Evaluation Understudy), DeepL a battu le précédent record établi par Google Traduction à hauteur de trois points. Même si Google Traduction utilise l’intelligence artificielle depuis 2016, DeepL est plus performant est est donc désormais considéré comme le meilleur outil de traduction automatique.

Disponible depuis la fin du mois d’août 2017, DeepL parle actuellement sept langues : français, anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais et polonais. D’ici 2018, l’outil prendra aussi en charge le mandarin, le japonais, le portugais et le russe. En effet, grâce à la technologie d’apprentissage automatique, ce service ne cesse de s’améliorer à mesure que les utilisateurs l’apprennent. À n’en point douter, DeepL représente un pas de plus vers la suppression de la barrière des langues, au même titre que les écouteurs Pixel Buds dévoilés par Google le 3 octobre 2017.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google ferme Allo : le service de messagerie disparaît en mars 2019

Google Allo c’est terminé ! Le service de messaggerie de Google fermera ses portes en mars 2019, après 3 ans d’activé. Désormais, le géant du net va concentrer ses efforts sur Messages, une application d’envoi de SMS et de RCS pour Android.  Dans un…

Google Maps affiche des svastikas par erreur, Google s’explique

Google Maps a été victime d’un bug qui causait l’affichage de svastikas par erreur sur certains bâtiments comme les hôtels. Certains utilisateurs y ont vu le symbole nazi et ont demandé des explications à Google, qui utilise normalement ce symbole pour…