Google s’engage à payer un milliard d’euros à la France pour éviter les poursuites

 

Google accepte de verser près d'un milliard d'euros au fisc français afin de clore les poursuites pour fraude fiscale. La firme de Mountain View va d'abord devoir payer une amende de 500 millions d’euros à la justice française. Dans un deuxième temps, le géant de la recherche s'est engagé à s'acquitter de 465 millions d'euros supplémentaires afin d'enterrer une enquête débutée en 2015. 

google engage payer millairds euros france poursuites

Ce jeudi 12 septembre 2019, Google a accepté de verser 500 millions d'euros d'amende dans le cadre d'un accord avec le Parquet national financier (PNF), rapportent nos confrères du Figaro. En s'acquittant de cette somme, le firme met un point final aux poursuites pour “fraude fiscale aggravée” entamées il y a quatre ans. Grâce à cette transaction, Google évite ainsi de passer par la case procès, potentiellement plus coûteux.

Lire également : Google paye plus d’amendes à l’UE que d’impôts dans le monde

Google va payer jusqu'à un milliard d'euros au fisc français

De plus, Google va verser 465 millions d'euros au fisc français dans le but de régler son contentieux avec le fisc français. La France reprochait notamment à Google de pratiquer l'optimisation fiscale. Afin de payer moins d'impôts en France, la firme américaine déplace l'essentiel du chiffre d'affaires de sa filiale française vers son siège irlandais. Ensuite, Google transfère l'argent vers les Bermudes, où l’impôt sur les sociétés est nul. Grâce à cette méthode, et ses variantes, Google n’a payé que 17 millions d’euros d’impôts en France en 2018, soit l'équivalent d'une grosse PME.

“Nous avons mis fin aux différends fiscaux et connexes que nous avions en France depuis de nombreuses années” annonce Google dans un communiqué relayé par l'AFP. “Nous restons persuadés qu'une réforme coordonnée du système fiscal international est la meilleure façon d'offrir un cadre clair aux entreprises opérant dans le monde entier” ajoute la multinationale.

Interrogé sur le sujet, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, assure qu'“aucune entreprise n'échappe à la règle”. “Cet argent, nous estimons qu'on nous le devait, il ne tombe donc pas du ciel. Le contentieux que nous venons de régler va sans doute faire jurisprudence et éclairer l'avenir pour tout le monde a surenchérit l'homme politique.

Source : Le Figaro 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin
Bitcoin : le cours chute lourdement sans effacer les gains de 2020

Le Bitcoin a connu une lourde chute ce lundi, passant d’un maximum de 34.135 euros le 8 janvier à un minimum de 22.500 euros dans les premiers échanges lundi. Depuis le cours très volatile de la cryptomonnaie s’est stabilisé autour…

tesla elon musk bourse
Elon Musk détrône Jeff Bezos et devient l’homme plus riche du monde

Elon Musk, fondateur de Tesla, PayPal et SpaceX, vient de devenir l’homme le plus riche du monde. Avec une fortune estimée à près de 190 milliards de dollars, l’excentrique homme d’affaires détrône Jeff Bezos, l’illustre PDG d’Amazon. Elon Musk doit l’impressionnante augmentation…

bitcoin 40 000 dollars cours
Le Bitcoin passe la barre des 40 000 dollars, un record

Le Bitcoin enchaîne les records. La mère des cryptommonaies vient de franchir la barre des 40 000 dollars. En l’espace de quelques semaines, la valeur du BTC a plus que triplé. Après le crash de mars 2020, le Bitcoin profite…

huawei samsung display vendre écrans oled
Samsung annonce des bénéfices en hausse de 30 % malgré la pandémie

Samsung vient d’annoncer des bénéfices opérationnels en hausse de 25,7% pour le dernier trimestre de l’année 2020. En dépit de la crise économique et sanitaire, le géant sud-coréen a gagné 9.000 milliards de wons, soit 6,7 milliards d’euros, en l’espace de trois…

avions amazon
Amazon possède désormais ses propres avions pour effectuer ses livraisons

Amazon se lance dans l’achat d’anciens avions de ligne. Alors que l’entreprise louait jusqu’ici des cargos pour effectuer ses livraisons, elle possède désormais 11 aéronefs et prévoit d’en acquérir d’autres à l’avenir. La crise de COVID-19 a en effet fait…