Google lance un Nest Hub qui analyse votre sommeil grâce à un radar, dès 99,99 €

 

Google vient de lancer un nouveau Nest Hub. Cette nouvelle enceinte connectée se distingue par la présence d'un capteur Soli, le même radar que celui des Pixel 4 et Pixel 4 XL. Grâce à ce détecteur de gestes, le Nest Hub est capable d'analyser le sommeil de son propriétaire. Malheureusement, cette option sera payante après un an d'utilisation. L'enceinte est déjà disponible à la précommande au prix de 99,99 euros.

google nest hub soli analyse sommeil

Google vient d'annoncer une nouvelle génération de Nest Hub. Visuellement identique au Nest Hub que nous avons testé, cette nouvelle édition est construite autour d'un écran tactile de 7 pouces (1024 x 768) et d'un haut-parleur. Grâce à celui-ci, vous pourrez interagir avec Google Assistant avec la voix. Google affirme avoir amélioré le rendu sonore en augmentant les basses de 50%.

Comme le précédent modèle, l'enceinte connectée permet d'écouter de la musique sur Spotify, YouTube Music et consorts, de regarder des vidéos sur l'écran, ou d'afficher des photos à la manière d'un cadre photo numérique. Le nouveau Nest Hub apporte cependant plusieurs nouveautés de taille par rapport à son prédécesseur. Tout d'abord, l'engin est compatible avec Thread, un protocole qui permet de créer un réseau maillé pour tous les objets connectés (ampoules, sonnettes, prises…) de votre maison domotique. Ensuite, Google intègre une nouvelle puce destinée à améliorer la réactivité du Google Assistant. On trouve le même composant au sein du Nest Mini.

Lire également : Google améliore l’interface du Nest Hub pour contrôler aspirateurs, serrures et volets plus facilement

Le Nest Hub propose un outil de suivi du sommeil payant après 12 mois

Surtout, le nouveau Nest Hub embarque le détecteur de gestes Soli qu'on trouve sur les Pixel 4. Absent des Pixel suivants, le radar fait son grand retour sur l'enceinte connectée. Il est donc possible de contrôler l'enceinte (lancer ou stopper un contenu en cours de lecteur) en faisant des gestes avec vos mains. Il n'est plus indispensable de convoquer le Google Assistant pour chaque requête.

Ce capteur Soli permet au Nest Hub d'analyser la qualité de votre sommeil. Installé à proximité de votre lit, sur une table de nuit ou une commode, le Nest Hub peut utiliser Motion Sense pour garder un oeil sur votre sommeil. En analysant les mouvements de votre corps et votre respiration pendant la nuit, l'enceinte connectée peut dresser un relevé détaillé de la qualité de votre sommeil.

Selon Google, le capteur Soli est capable d'identifier les événements perturbateurs qui nuisent à votre sommeil, comme un ronflement, une toux ou un rail de lumière filtrant à travers les rideaux. La firme de Mountain View assure que toutes ces données sont stockées et traitées en local. Aucune information n'est envoyée sur des serveurs à distance. Néanmoins, Google permet de supprimer manuellement certains enregistrements afin de rassurer les utilisateurs. Notez d'ailleurs que le Nest Hub n'embarque aucune caméra, Google souhaitant probablement éviter que les utilisateurs se sentent espionnés dans leur chambre à coucher.

Au réveil, le Nest Hub proposera un résumé succinct de votre nuit dans l’application Google Fit, à la manière des applications qui accompagnent les bracelets connectés avec un système de suivi du sommeil. Ce résumé montrera votre temps de sommeil complet et les perturbations enregistrées. Le capteur Soli ne peut analyser le sommeil qu'une seule personne à la fois. Evidemment, l'analyse du sommeil est optionnelle. Google invite l'usager à activer cette option via l'interface de l'écran. Lorsque le détecteur Soli fonctionne, un indicateur s'affiche sur l'écran.

Attention, cette fonctionnalité de suivi du sommeil est payante. Pour séduire les usagers, Google proposera néanmoins une année d'essai gratuite. Pour l'heure, le géant de Mountain View n'a pas dévoilé le tarif de cet abonnement mensuel. On imagine que cette approche, plutôt inattendue, risque de rebuter certains utilisateurs et on regrettera que la nouveauté phare de cette seconde génération soit proposée via abonnement.

Sortie le 30 mars 2021 en France au prix de 99,99€

L'enceinte rejoint Nest Mini et le Nest Hub Max, que nous avons testé, dans le catalogue d'enceintes connectées de Google. Le nouveau Nest Hub sera commercialisé dès le 30 mars 2021 en France au prix de 99,99 euros. L'enceinte connectée est d'ores et déjà disponible à la précommande chez Fnac, chez Boulanger et chez Darty.

Comme toujours, Google propose deux coloris différents : galet et charbon. Que pensez-vous de cette nouvelle enceinte connectée signée Google ? On attend votre avis dans les commentaires ci-dessous.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !