Google lance Microdroid, une version super légère d’Android

 

Google vient d’ajouter une nouvelle version d’Android au projet AOSP. Elle s’appelle Microdroid. Et elle se définit comme une version minimaliste du célèbre système d’exploitation. Elle est destinée à tourner sur des architectures Linux. Et elle serait utilisée avec des machines virtuelles.

android microdroid
Crédit : Pixabay

Aujourd’hui, nous sommes tous réunis pour célébrer la naissance d’un nouveau système d’exploitation. Il est apparu il y a quelques jours sur le site officiel d’Android Open Source Project. Son géniteur s’appelle Google. Et il s’appelle Microdroid. Un nom qui devrait vous donner quelques indices sur sa nature : c’est Android, mais en version « micro ». Il est très léger. Il est dépourvu de nombreux éléments. Ses créateurs disent même qu'il est minimaliste. Et il est destiné à fonctionner dans des environnements… virtuels.

Lire aussi – Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Faisons une légère parenthèse. Vous avez certainement déjà entendu parler des « machines virtuelles ». Ou encore de « virtualisation ». C’est le fait de lancer une application ou un système d’exploitation dans un environnement isolé. La virtualisation est utile pour les développeurs qui souhaitent tester une application dans un environnement différent. Elle est utile en sécurité pour isoler une application du reste du système d’exploitation. Et elle est utile pour créer des bureaux virtuels.

Microdroid permettra d'isoler des applications sur smartphone

Cette technologie trouve de nombreuses applications. Les services de bureau virtuel (vous accédez à un système Windows complet à distance). Les services de jeux sur le cloud, comme Stadia, GeForce Now ou xCloud. Ou encore les émulateurs d’Android sur PC et Mac. Dans le cas d’un smartphone, cela sert, notamment, à isoler une application ou même à la dupliquer pour créer plusieurs instances.

Et c’est justement à cela que devrait servir Microdroid. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le Snapdragon 888, tout récemment annoncé par Qualcomm, intègre des éléments de virtualisation. Sans oublier que Microdroid pourrait aussi servir de base aux environnements de développement (type Microsoft Xamarin ou Android Studio), ainsi qu’aux émulateurs (comme Nox Player ou Bluestacks). Ces derniers fonctionnent actuellement avec Android 7, pour les plus avancés. Bien sûr, cela n’est encore que spéculation. Nous espérons en savoir davantage très prochainement.

Source : XDA Developers



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !