Google Home, Assistant : des employés écoutent vos conversations, comme chez Amazon

 

Google Home, Assistant… les ordres que vous donnez à votre assistant vocal et les enregistrements de fragments de vos conversations accidentels sont écoutés par des employés de la firme, révèle une enquête du média belge VRT News. Le but est d'améliorer la reconnaissance vocale. Mais cette pratique qui avait déjà été pointée du doigt chez Amazon, reste opaque puisque les conditions d'utilisation des deux assistants ne précisent pas que les conversations peuvent être écoutées par des humains.

Google Home Assistant

Le média belge en langue flamande VRT News a mené une enquête édifiante sur les enregistrements de voix et de conversation issus des enceintes Google Home et de Google Assistant. Les journalistes racontent qu'ils ont été contactés en avril par un sous-traitant néerlandais de Google alors que l'on apprenait que des employés Amazon écoutent les enregistrements issus des enceintes pour améliorer la précision de la reconnaissance vocale. Ce dernier leur a expliqué que son rôle est exactement le même que celui des employés d'Amazon, et leur a permis d'écouter plus de 1000 enregistrements.

Google Home : des employés sont susceptibles d'écouter vos conversations privées

Le site explique que Google a besoin d'humains pour améliorer la précision de ses algorithmes. Ce n'est pas en soit ce que vous dites qui intéresse Google, mais la manière dont vous le dites. Or il y a tout de même un problème : certains enregistrements, par exemple lorsque vous demandez à votre enceinte d'éteindre les lumières, sont parfaitement conscient. D'autres le sont moins : l'assistant peut en effet se déclencher accidentellement dès qu'un mot ou un enchaînement de syllabes ressemble, même vaguement, au shebang “Ok Google”/”Hey Google”. Heureusement, ces enregistrements sont anonymisés. Mais cela suffit-il ?

Visiblement pas à en croire les journalistes. Car parmi ces conversations, VRT News a ainsi pu récupérer des adresses personnelles et rendre visite aux auteurs de certains de ces enregistrements pour recueillir leur réaction. Et ce n'est pas tout : sur les 1000 enregistrements, 153 étaient accidentels. Ainsi des conversations très privées dans la chambre à coucher, entre les parents et les enfants, voire même des conversations professionnelles contenant une densité inouïe d'informations sensibles, finissent sur les serveurs de Google, et parfois par être écoutées par des opérateurs.

Il y a d'autres types de requêtes très privées : par exemple des personnes qui demandent des conseils santé à leur assistant (ce qui renseigne par ricochet sur leur état de santé). Il y aurait également, cela ne surprendra personne, un nombre impressionnant de demandes portées sur le bas de la ceinture. Mais un autre aspect du problème, ce sont aussi les enregistrements qui suggèrent que leur auteur est en danger. Que faire dans ces cas-là ? La source de VRT News raconte qu'il n'existe aucune politique précise de Google en la matière. Le site raconte le cas d'un employé qui a dû traiter un enregistrement dans lequel on comprenait clairement qu'une femme était en danger.

Une pratique qui manque de transparence

A en croire VRT, la seule règle réellement fixe que les sous-traitants doivent respecter est de classer les enregistrements contenant des informations bancaires et mots de passe comme sensibles. A la lecture de l'enquête du site néerlandais, on ne peut que regretter que la firme ne fasse pas davantage preuve de transparence sur le comportement de l'assistant, et l'utilisation de ces enregistrements.

Google a exercé à la suite de la publication de l'article son droit de réponse auprès de VRT, que nous avons traduit : “nous travaillons avec des experts en langue tout autour du monde pour améliorer notre technologie de reconnaissance vocale en faisant de transcripts à partir d'un petit nombre de clips audio. Ce travail est crucial pour le développement de la technologie qui rend des produits comme Google Assistant possible”.

Google ajoute : “nos experts en langue n'évaluent qu'autour de 0.2% de tous les extraits audio – extraits qui ne sont pas liés à des données permettant d'identifier personnellement leur auteur. Nous avons appris récemment que l'un de ces experts a peut-être violé notre politique en matière de sécurité des données en faisant fuiter des extraits audio en néerlandais. Nous menons activement l'enquête, lorsque nous trouverons une faille dans notre politique, nous prendrons une action rapide, qui peut aller jusqu'à la rupture de notre accord avec le partenaire”. 

Lire également : Mastercard – comment Google espionne tout ce que vous achetez

Que pensez-vous de cette pratique ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : VRT News



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • homepod mini hero
    HomePod Mini : date de sortie, prix, fiche technique

    Le HomePod Mini, la nouvelle enceinte connectée d’Apple est disponible en France et dans d’autres pays du monde. Son prix de 99 € est plus élevé que de nombreux haut-parleurs concurrents comme le Google Home Mini – on vous propose…

  • google nest hub soli analyse sommeil
    Google lance un Nest Hub qui analyse votre sommeil grâce à un radar, dès 99,99 €

    Google vient de lancer un nouveau Nest Hub. Cette nouvelle enceinte connectée se distingue par la présence d’un capteur Soli, le même radar que celui des Pixel 4 et Pixel 4 XL. Grâce à ce détecteur de gestes, le Nest Hub…

  • homepod
    Apple abandonne le HomePod original et mise tout sur le Mini

    Apple abandonne le HomePod premier du nom. Quatre années après le lancement de celui-ci, la firme de Cupertino tire un trait définitif sur son enceinte connectée ultra premium. Apple préfère se concentrer sur le HomePod Mini, dont le succès a…

  • Google Nest Hub Max
    Spotify gratuit : un bug empêche de lire de la musique sur les Google Nest Hub

    Un bug de Spotify empêche les utilisateurs gratuits de diffuser de la musique sur certaines enceintes connectées compatibles avec Google Assistant, comme le Nest Hub. Désormais, seuls les abonnés « Premium » seraient en mesure d’utiliser cette fonctionnalité. Comme le…

  • amazon echo dot alexa
    Alexa peut allumer vos lumières et passer l’aspirateur toute seule en suivant ses “intuitions”

    Amazon est en train de déployer la fonctionnalité “Hunches” ou “Intuitions” en Français. Grâce à cette dernière, Alexa observe vos habitudes et peut réaliser des actions de manière automatisée comme par exemple éteindre la lumière si vous dormez ou passer…

  • google home
    Google Home : ajouter des appareils va devenir un jeu d’enfants

    Google annonce deux nouveautés pour les développeurs qui vont enfin simplifier l’ajout d’appareils de marque tierce dans Google Home : App Discovery et Deep Linking. Installer un nouveau Google Home ou Chromecast est normalement un jeu d’enfant : il suffit…

  • google nest hub projet soli
    Google Nest Hub : le détecteur de gestes Soli va surveiller votre sommeil

    Google travaille actuellement sur une nouvelle enceinte connectée Nest Hub. D’après les premières fuites, ce nouvel accessoire serait équipé du même radar Soli que les Pixel 4 et Pixel 4 XL. Absent des Pixel 5, ce détecteur de gestes devrait…

  • étapes fin amazon echo
    Amazon Echo : ce que vous devez absolument faire avant de vous en séparer

    Avant de remplacer votre enceinte Amazon Echo, mieux vaut désynchroniser votre compte sous peine de laisser son futur propriétaire acheter des produits en utilisant vos coordonnées bancaires ! Pour plus de sécurité, vous pouvez également la restaurer aux paramètres d’usine….

  • alexa echo
    Alexa traduit désormais vos conversations à la volée sur les enceintes Echo Show

    Amazon lance une fonctionnalité très pratique sur les Echo Show, les enceintes avec écran. A partir de ce mardi 15 décembre, il est possible d’afficher une traduction à la volée de vos conversation devant l’enceinte. Pour l’heure la fonctionnalité est…

  • amazon alexa prédire voulez
    Amazon Echo : Alexa peut désormais prédire ce que vous allez lui demander

    Amazon continue inlassablement d’améliorer Alexa, l’assistant vocal intégré aux enceintes Echo. Désormais, l’assistant intelligent est capable de prédire les souhaits de ses utilisateurs sur base des questions posées. Concrètement, l’intelligence artificielle cherche à deviner ce que vous pensez en utilisant…