Epic affirme que Google ne cherche plus à concurrencer Apple

 

Selon Epic Games, dont le jeu Fortnite a été banni du Play Store et de l'App Store il y a un an, Google et Apple pratiquent la même politique monopolistique vis-à-vis des développeurs. Laissant entendre qu’il existe une entente entre les deux géants, Epic affirme que Google n’aspire plus à attirer vers Android les utilisateurs d’iOS. Notamment parce que l’accord avec Apple sur le moteur de recherche de Safari lui rapporte beaucoup d’argent.

fortnite ios
Crédits : Epic Games

Vous le savez, Epic Games a entamé un combat titanesque contre Apple et Google. Il y a un an, les deux géants ont supprimé Fortnite de leur boutique applicative respective. Pourquoi ? Parce qu’Epic a intégré à son jeu phare un moyen de paiement alternatif pour les achats intégrés, évitant ainsi de payer la commission des deux firmes (qui se monte tout de même à 30 % de la valeur des transactions).

Google et Apple, c’est blanc bonnet et bonnet blanc selon Epic

Google et Apple ont considéré qu’il s’agit d’une violation des conditions d’utilisation du Play Store et de l’App Store et ont supprimé le battle royale, le privant de millions d’utilisateurs potentiels (et de milliards en revenus). Epic Games a alors attaqué en justice. Une double bataille, sur les réseaux sociaux et devant les tribunaux, où l’éditeur affirme que les deux géants ne sont là que pour le profit, et non pour aider les développeurs de jeu.

Le créateur de Fortnite va même plus loin. Dans un document transmis au tribunal et parcouru par le site iMore, Epic Games affirme que Google a trouvé un équilibre de complaisance et ne cherche plus à attirer les utilisateurs d’iOS vers Android. Pourquoi ? Parce que la firme de Mountain View fournit depuis plus de dix ans son moteur de recherche aux iPhone. Et plus précisément à Safari, où il est le moteur de recherche par défaut. Ce partenariat rapporte des milliards de dollars à Google, qui en reverse une partie à Apple, 6 et 8 milliards selon le département de la justice américaine (qui a également enquêté sur cet accord).

Le marché des applications est devenu un duopole où Apple et Google abusent de leur position selon Epic

De fait, puisque les deux entreprises sont davantage des partenaires que des concurrents, elles s’entendraient sur les conditions d’utilisation de leurs boutiques applicatives respectives. S’appuyant sur le fait que la commission est identique sur le Play Store et l’App Store, Epic Games affirme que les deux firmes changent parfois leurs conditions, sans se gêner mutuellement. Selon le développeur, le marché de l’application mobile est un duopole où les deux géants abusent de leur puissance pour forcer les développeurs à signer des accords anti-compétitifs.

Lire aussi – L’Europe accuse Apple d’abus de position dominante après une plainte de Spotify

Dans une réaction officielle, Google réplique que Fortnite est toujours compatible Android et qu’il existe d’autres boutiques applicatives dans cet écosystème ouvert. La firme ajoute que l’application a été supprimée du Play Store pour non-respect des conditions d’utilisation, lesquelles sont là pour protéger les consommateurs tout en étant justes pour les développeurs.

Source : iMore



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !