Google admet avoir payé Andy Rubin 90 millions de dollars pour étouffer une affaire de harcèlement sexuel

Google est visé par une plainte de ses propres actionnaires. Il est reproché au groupe d'avoir versé des indemnités de départ colossales à deux cadres accusés de harcèlement sexuel pour que ceux-ci quittent la société sans faire de vague. Andy Rubin a reçu 90 millions de dollars, Amit Singhal 15 millions.

andy rubin

Nous vous rapportions il y a plusieurs mois que Google avait payé 90 millions de dollars pour se débarrasser d’Andy Rubin, le créateur d'Android. Une information provenant d'une enquête du New York Times et qui est désormais confirmée par la firme de Mountain View elle-même. Des indemnités extrêmement élevées pour l'écarter du groupe américain discrètement tout en étouffant une affaire de harcèlement sexuel dans laquelle il est impliqué.

Andy Rubin : 90 millions de dollars d'indemnités de licenciement

Mais de nouveaux éléments apparaissent aujourd'hui, relevés par CNBC. Une plainte contre Google a été déposée par plusieurs actionnaires. Selon des documents, la société aurait au départ offert 150 millions de dollars à Andy Rubin, mais sous la forme d'actions. Celui-ci aurait alors négocié un paiement en indemnités de départ, une manière plus directe de recevoir l'argent. D'où l'accord final à 90 millions de dollars en plusieurs versements. De l'argent qui lui a notamment permis de lancer sa société Essential.

Les paiements ont été approuvés par un comité de Google, selon la poursuite, qui indique également que des cadres de Google ont autorisé Larry Page, Sergey Brin et Eric Schmidt à influencer la décision en faveur du versement de ces indemnités. Amit Singhal, ancien vice-président dédié à la recherche pour la firme de Mountain View, a quant à lui reçu 15 millions de dollars pour les mêmes raisons que Rubin. L'offre de départ était de 45 millions de dollars, divisée par trois après que celui-ci ait décidé de rejoindre Uber, un concurrent.

Dans une déclaration à The Verge, Google affirme que “ces dernières années, nous avons apporté de nombreux changements sur le lieu de travail et adopté une ligne de conduite de plus en plus sévère concernant les comportements inappropriés de personnes en position d'autorité”. Assurant que “toute personne qui se comporte de manière inappropriée chez Google s'expose a de graves conséquences”. Et à un chèque de dizaines de millions de dollars ?

Lire aussi : Qui est Andy Rubin, le créateur d’Android et de l’Essential Phone ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google search
Google pourrait bloquer son moteur de recherche en Australie

Google et Facebook reprochent au gouvernement australien un projet de loi qui les forcerait à négocier une plus juste rémunération avec les médias. Le texte prévoit notamment qu’un arbitre indépendant fixe les montants que les plateformes devront payer si les…

EsEJpFLW4AUS2vB
Windows 10X fonctionne parfaitement sur la Surface Pro 7, la preuve en vidéo

Windows 10X a totalement fuité sur le net et peut être téléchargé par les utilisateurs. Nous avons vu le système d’exploitation installé sur différents terminaux, parfois étonnants, mais qu’en est-il de son utilisation réelle ? Aujourd’hui, un développeur nous montre…