Google a détourné près de 20 milliards d’euros au paradis fiscal des Bermudes en 2017

 

Google a fait déplacer jusqu’à 19,9 milliards d’euros vers les Bermudes en 2017, révèle la Chambre du commerce néerlandaise. Via une société écran, la firme est ainsi parvenue à réduire les impôts dûs aux Etats-Unis et en Irlande. D’année en année, Google détourne de plus en plus d’argent vers le paradis fiscal. 

google detourné milliards paradis fiscal bermudes

Depuis plusieurs année, Google utilise la stratégie du « double sandwich irlandais, néerlandais ». Entièrement légale, mais très controversée, elle consiste à déplacer l’essentiel du chiffre d’affaires d’une multinationale de l’Irlande vers les Bermudes, où l’impôt sur les sociétés est nul. Pour transférer ces importantes sommes, Google passe par la Google Netherlands Holdings BV, une société écran dénuée de salariés, créée en 2014.

En 2017, Google a transféré 19,9 milliards d’euros vers les Bermudes

Selon des documents soumis à la Chambre de commerce néerlandaise, et relayés par nos confrères de Bloomberg, Google a détourné jusqu’à 19,9 milliards d’euros vers les Bermudes en 2017. L’année précédente, la firme de Mountain View n’avait déplacé que 15,9 milliards d’euros depuis les Pays-Bas vers le paradis fiscal. En 2015, cette somme ne dépassait pas les 14,9 milliards euros. Et en 2014, année d’ouverture de sa holding néerlandaise, Google se contentait encore de déplacer 10,7 milliards d’euros.

D’après les calculs de Bloomberg, la firme est ainsi parvenue à économiser jusqu’à 3,7 milliards de dollars d’impôts en 2016. En 2015, Google aurait évité de la même façon de payer 3,4 milliards d’euros d’impôts en Irlande et aux Etats-Unis. A titre de comparaison, Google n’a versé que 3,4 millions d’euros d’impôts aux Pays-Bas en 2017 pour un bénéfice brut de 13,6 millions.

Sans surprise, Google estime une nouvelle fois être parfaitement en règle. « Nous payons toutes les taxes que nous devons et nous nous conformons aux règles fiscales de tous les pays dans lesquels nous opérons dans  le monde » a assuré la firme dans un communiqué. « Google paie l’essentiel de ses impôts sur les bénéfices dans son pays d’origine, nous nous sommes donc acquitté d’un taux d’impôt effectif mondial de 26% au cours des 10 dernières années » précise Google.

Lire aussi : l’Europe est-elle vraiment anti-Google ?

Néanmoins, les pratiques d’optimisation fiscales ne resteront plus légales bien longtemps. L’Irlande a annoncé la fin des avantages fiscaux de Google pour 2020. En 2015, le pays a en effet modifié sa législation sous pression de l’Union Européenne. Même son de cloche dans l’hexagone. La France a en effet annoncé son intention de taxer les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) « dès 2019 au niveau national ». En parallèle, un projet de taxe à destination des géants du numérique est actuellement en cours de négociations au niveau européen. Le projet se heurte encore aux réticences de l’Allemagne et de l’Irlande.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
xiaomi redmi 9
Xiaomi devance Apple et devient le numéro 3 du marché du smartphone

Xiaomi a vendu plus de smartphones dans le monde qu’Apple au cours du troisième trimestre de l’année 2020. Malgré un climat économique difficile, le groupe chinois a écoulé plus de 44,4 millions de téléphones mobiles pendant la période, reléguant le…

facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…