Gilets Jaunes : Free et SFR annoncent une prime de 1000 euros à leurs salariés

 

Le mouvement des Gilets Jaunes a forcé Emmanuel Macron a présenté une série de mesures lors d'une allocution télévisuelle le 10 décembre 2018. Dès le lendemain, Free et SFR annoncent le versement d'une prime exceptionnelle de 1000 euros à leurs salariés. 

Manifestation du mouvement des gilets jaunes à Belfort
Manifestation du mouvement des gilets jaunes, à Belfort, le 01 décembre 2018.
Crédit : Thomas Bresson / Wikimedia

Iliad (Free) et Altice (SFR) ont publié un communiqué ce 11 décembre 2018 pour annoncer le versement d'une prime exceptionnelle de 1000 euros à leurs salariés. Une décision prise après les déclarations du président de la République Emmanuel Macron le 10 décembre 2018, qui a promis plusieurs mesures pour répondre au mouvement de contestation des Gilets Jaunes, qui exige notamment un meilleur pouvoir d'achat.

Free et SFR : prime de 1000 euros après le mouvement des Gilets Jaunes et les annonces d'Emmanuel Macron

Communiqué de Free : “Dans le prolongement des déclarations du Président de la République, Thomas Reynaud, Directeur général d'Iliad, en accord avec l’ensemble de l’équipe dirigeante du Groupe Iliad, a décidé l’attribution d’une prime exceptionnelle de 1 000 euros à plus de 6 000 collaborateurs du Groupe en France. Le versement sera effectué dès le vote de la loi qui permettra aux collaborateurs concernés de n’avoir à payer ni impôts ni charges sociales sur cette prime.”

Lire aussi : Gilets Jaunes : quel rôle joue vraiment Facebook ?

Communiqué de SFR : “À la suite de la déclaration du Président de la République, Altice France (Pôles Télécoms, Médias, Services Techniques et Services Clients) a décidé l’attribution d’une prime exceptionnelle de solidarité de 1 000 euros à ses salariés en France. Cette prime exceptionnelle de solidarité sera versée dès que le cadre légal et réglementaire précisant les modalités d’exonération des charges sociales et d’impôts sur le revenu aura été adopté. Les conditions d’attribution de cette prime exceptionnelle seront précisées en interne dans les jours qui viennent.”

Reste à savoir quand la mesure expliquée par Emmanuel Macron lors de son allocution télévisuelle sera effective. Et si Bouygues et Orange suivent le pas. Ce sera certainement le cas de ce dernier. Le PDG d’Orange Stéphane Richard se disait prêt à faire un geste auprès de ses salariés le 7 décembre dernier.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fibre optique
Fibre optique : la France compte désormais plus de 10 millions d’abonnés

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) vient de publier les derniers chiffres du quatrième trimestre 2020 concernant la progression du déploiement de la fibre optique (FTTH) en France. Le pays compte aujourd’hui plus de 10 millions d’abonnés….

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…