Galaxy Tab S7 : la nouvelle tablette de Samsung s’arrache en Corée du Sud

La Galaxy Tab S7, présentée le 5 août dernier, connaît déjà le succès. En effet, elle est déjà en rupture de stock dans son pays, en Corée du Sud, alors qu’elle n’est pas encore sortie. Un succès à mesurer toutefois, Samsung ne donnant pas de chiffres.

Galaxy Tab S7

Dépassées, les tablettes ? Le marché des ardoises tactiles n’est plus ce qu’il était, mais certains produits continuent à susciter l’intérêt. C’est le cas de l’iPad Pro et de la Galaxy Tab S7. Cette dernière est déjà en rupture de stock en Corée du Sud alors qu’elle n’est même pas encore sortie.

Un jour après l’ouverture des précommandes, les deux nouvelles tablettes de Samsung, à savoir la Tab S7 et la Tab S7+ sont en rupture de stock sur le site du constructeur ou chez les partenaires. Un succès énorme selon Samsung, qui ne donne cependant pas de chiffres. La firme indique jusqu’elle se vend 2,5 fois mieux que la Galaxy Tab S6, sortie à la même période en 2019. En France, la tablette peut toujours été précommandée.

A lire aussi – Galaxy Tab S7 et S7+ officielles : SD865+, écran 120 Hz, 5G, Samsung concurrence les iPad Pro

Ceux qui ont précommandé leur ardoise la recevront dans les temps. Pour les autres, Samsung indique qu’il travaille dur pour honorer les commandes afin que tout le monde puisse en profiter. Notons également que pour être prêts pour le jour de la sortie, la société a déployé une mise à jour majeure de sécurité qui se téléchargera automatiquement lors de la première utilisation.

Pas si mort, le marché des tablettes

La Galaxy Tab S7 et S7+ sont les deux nouvelles tablettes de Samsung, présentées le 5 août dernier. La première dispose d’un écran de Super AMOLED de 11 pouces  et d'un taux de rafraîchissement de 120 Hz tandis que la deuxième est équipée d’une dalle de 12,4 pouces. Toutes deux embarquent un processeur Qualcomm Snapdragon 865+. Des produits performants qui contribuent à transformer le format tablette, laissé de côté par nombre de constructeurs.

Pour séduire les consommateurs, il ne suffit plus de faire des produits Android ou iOS plus grand qu’un smartphone. Il faut proposer autre chose. Désormais, les tablettes (iPad Pro en tête) sont vendues comme des ordinateurs d’appoints, avec une flexibilité d’utilisation qui permet de se servir d'un clavier ou d'un stylet. Une nouvelle approche qui séduit, même si les tablettes son encore loin d’avoir fait leur grand retour sur le marché.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !