Galaxy A24, A34 et A54 : Samsung veut supprimer un capteur photo pour faire des économies

 

Un média coréen affirme que Samsung aurait l’intention de supprimer l’un des capteurs photo présents à l’arrière des Galaxy A. L’objectif est de réduire les coûts de production. Pour l’instant, trois modèles sont visés : les futurs Galaxy A24, A34 et A54, remplaçants de trois modèles ayant été vendus en grand nombre. Le capteur concerné par cette décision est celui chargé du calcul des profondeurs.

Samsung Galaxy A53 5G
Le Galaxy A53 5G

Vous aurez remarqué une tendance globale dans le monde de la téléphonie mobile : une augmentation des tarifs, que ce soit en milieu de gamme ou en haut de gamme. Bien évidemment les segments abordables ne sont pas épargnés par cette inflation. Les origines sont toujours les mêmes : hausse du prix des matières premières, pénurie globale des composants et difficultés liées à la logistique. Et aucune marque n’est épargnée.

Lire aussi – Samsung pourrait sortir un Galaxy A pliable d’ici 2025

Il y a cependant deux stratégies pour équilibrer l’équation économique. Augmenter les prix de vente. Ou réduire les coûts de production. Comment ? En supprimant certains composants des téléphones. Cela permet de faire des économies. Bien sûr, certains segments de marché sont plus propices à cette seconde stratégie : il est difficile d’imaginer faire des concessions dans un smartphone haut de gamme. En revanche, sur le milieu de gamme, c’est largement possible.

Samsung supprimerait le capteur de profondeur des futurs Galaxy A

Et c’est justement ce que Samsung aurait l’intention de faire sur la gamme A de 2023. Le quotidien coréen The Elec a publié un article dans lequel il annonce que Samsung aurait l’intention de supprimer un capteur photo dans trois modèles en développement : les Galaxy A24, A34 et surtout A54. Ils remplaceront les Galaxy A23, Galaxy A33 et Galaxy A53. Ces derniers sont tous équipés de quatre capteurs photo. Leurs successeurs n’en auraient donc que trois. Le choix de ces trois modèles est purement économiques : ce sont eux qui seront fabriqués en plus grand nombre, 60 millions d'unités à eux trois.

Le module qui serait supprimé serait le capteur en charge du calcul des profondeurs. C’est un composant qui est pratique pour le mode portrait, pour changer la mise au point en post production et pour des outils de retouche comme la gomme magique des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Toutefois, cette fonction peut également être prise en charge par un autre capteur secondaire. Le Pixel 6, par exemple, utilise le capteur ultra grand-angle. Il serait donc facile de le supprimer sans gêner les utilisateurs.

Le Galaxy A54 serait donc équipé d’un triple capteur 50+5+5 mégapixels (principal, grand-angle et macro), tandis que le Galaxy A34 d’un triple module 48+8+5 mégapixels et le Galaxy A24 d’un triple module 50+8+5 mégapixels. Il est fort probable qu’une erreur se soit glissée dans la configuration du A54, notamment sur la définition du capteur ultra grand-angle. Il serait intéressant d’étudier le reste de la configuration photo de ces futurs Galaxy A pour voir si Samsung ne rognera pas aussi sur d’autres aspects comme la stabilisation optique, la dalle AMOLED ou encore la connectivité 5G.

Source : The Elec



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !