Pénurie de puces : voici les origines du problème et pourquoi ça va continuer

 

Les États-Unis ont mené une grande enquête sur la pénurie de puces qui affecte tous les marchés de l’électronique. Le rapport qui en résulte, diffusé le 25 janvier 2022, explique comment les industriels en sont arrivés là et pourquoi cela va encore continuer au moins jusqu’en fin d’année… voire plus.

Xbox Series X Processeur

Nous avons commencé d’évoquer le problème de la pénurie de composants en fin d’année 2020, quand les Xbox Series S/X et PlayStation 5 sont sorties. À l’époque, il était impossible d’en trouver en magasin. Les raisons évoquées étaient triples : impossible de se fournir en processeurs, difficulté à trouver une place sur les bateaux pour livrer les consoles et épidémie mondiale entrainant des fermetures temporaires de lignes de production.

Lire aussi – La pénurie de puces bloque aussi la production de cartouches d’encre pour imprimante

15 mois plus tard, il est toujours très compliqué d’acheter l’une des consoles next-gen. À l’occasion d’une interview au New York Times, Phil Spencer a évoqué l’une des raisons qui selon lui expliquent pourquoi la Xbox Series X est très difficile à acheter : la demande excède largement l’offre. D’ailleurs, il affirme que sa dernière console se vend mieux que tous ses prédécesseurs. Parvient-il quand même à en produire suffisamment pour en livrer aux distributeurs ? Certainement pas.

La pénurie de puces est due à la forte hausse de la demande en semi-conducteurs

En septembre 2021, le département américain du commerce a donc lancé une enquête pour comprendre les problèmes qui empêchent un retour à la normale. Et les conclusions du rapport ont été publiées le 25 janvier 2022. Trois problèmes ont été détectés. Le premier est un accroissement considérable de la demande en semi-conducteur. De nombreuses industries ont commencé d’utiliser massivement des processeurs, notamment l’automobile, avec l’essor des voitures électriques. Il suffit de regarder les chiffres de vente dithyrambiques de Tesla en 2021 pour s’en convaincre. Mais la voiture électrique n’est pas la seule fautive.

tesla autopilot prix
Il y a de plus en plus de composants électroniques dans les voitures électriques, notamment dans les Tesla. Crédits : Unsplash

Le deuxième point clé est la pandémie qui a amené les consommateurs à se réfugier à la maison pour travailler et se divertir. Ils ont acheté des ordinateurs, des télévisions, des consoles de jeu et des tablettes. Sans oublier les smartphones et d’autres biens électroniques. Tous utilisent des puces. Selon les fondeurs, la demande en processeurs en 2021 est 17 % plus importante qu’en 2020.

Les fabricants de puces sont le goulot d'étranglement qui provoque la pénurie

Le troisième point soulevé par le rapport américain concerne les usines de fabrication des composants. C'est-à-dire ceux qui fabriquent les disques en silicium (entre autres) et les transforment en processeur ou en transistors. Pour rappel, quand Apple, AMD ou Qualcomm développe un composant, ils ne le fabriquent pas. Ils sont appelés des “fondeurs fabless” (sans usine en VF). Ils confient cette tâche à une usine, comme TSMC, Global Foundries ou Samsung. Intel dispose de ces propres usines.

penurie composant rapport usa 2022
Crédit : Unsplash

Ses usines sont donc le goulot d’étranglement. Pourquoi ? Parce que leurs lignes de production ne sont pas toujours adaptées à la demande. Celles-ci ont progressivement réduit leur capacité à produire des composants gravés en 40 nm et plus. Les secteurs médicaux, automobiles et télécoms sont particulièrement touchés. Conséquence : sur certaines lignes de produits, les stocks des fondeurs sont passés de 40 jours d’avance en 2019 à 5 jours seulement en 2021. Soit une division par 8. Avec le risque d’une rupture de stock qui entraine un arrêt des usines de leurs clients.

Il n'y aura pas d'amélioration en 2022 et certainement même en 2023

Les répondants à l’enquête estiment que le problème ne se résoudra pas tout de suite. Du moins pas dans les six prochains mois. En effet, les fabricants de composants ont fortement investi pour augmenter leurs capacités de production en créant de nouvelles usines. Global Foundries va s’installer à New York. Samsung a démarré la construction d’usine au Texas. Et Intel va également en développer une dans l’Ohio. Mais certaines usines ne seront prêtes qu’à partir du second semestre 2022. Et d’autres ne seront prêtes… qu’en 2024 !

Cela rejoint en partie les déclarations du directeur technique d’AMD qui affirmait en novembre dernier que la pénurie de composants ne sera pas réglée avant 2023, confirmant à demi-mot qu’il sera toujours difficile de se procurer une Xbox Series X ou une PS5 encore cette année et l’année prochaine.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !