Fortnite : des avocats attaquent le jeu en justice parce qu’il rend accros les jeunes

Maj. le 10 octobre 2019 à 11 h 31 min

Un cabinet d’avocats montréalais vient de déposer une demande d’action collective contre Fortnite. En cause, l’addiction que provoque le free-to-play chez les plus jeunes, et ses conséquences sur la santé et l’éducation.

Fortnite

Les poursuites contre les géants du jeu vidéo se multiplient.En France, le tribunal de grande instance de Paris vient de condamner Steam à autoriser la vente de jeux dématérialisés. Si la décision se confirme en appel, elle pourrait faire jurisprudence et toucher d’autres acteurs, notamment la plateforme Epic Games à l’origine de Fortnite. C’est justement au tour de Fortnite d’être visé par une action judiciaire. Le phénomène de société qui rassemble près de 250 millions de joueurs fait l’objet d’une demande d’action collective lancée par un cabinet d’avocats montréalais. Selon le cabinet, le titre serait addictif, et donc à l’origine de problèmes de santé et d’échec scolaire chez les plus jeunes.

Fortnite aurait été pensé pour être addictif

Au même titre que les jeux d’argent, l’addiction aux jeux vidéo a été classée comme une maladie par l’Organisation mondiale de la Santé. Elle présente en effet les mêmes caractéristiques que les autres dépendances, notamment l’abandon de toute activité pour se consacrer uniquement au jeu.

Lire aussi : Fortnite, des criminels utilisent le jeu pour blanchir de l’argent

On reproche à Fortnite d’être conçu pour rendre accro le joueur. Epic Games a d’ailleurs embauché des psychologues, et il semble assez logique de penser que leur rôle est de concevoir un environnement et des mécaniques de jeu addictives. Parmi ses recrues, Célia Hodent, une Française dotée d’un doctorat en psychologie, qui a été nommée directrice de l’expérience utilisateur. L’objectif inavoué serait de rendre les mécaniques du jeu plus addictives et les sensations de récompense plus intenses à l’aide des principes de conditionnement.

Un problème d’autant plus grave que le free-to-play est financé exclusivement par des achats en jeu qui sont effectués en grande partie par de jeunes enfants. Epic Games n’a fait aucun commentaire, et semble même vouloir poursuivre sur cette voie en renforçant l’aspect communautaire du jeu, notamment avec l’introduction du chat audio dans la dernière version du jeu sur smartphones.

Source : Radio-Canada

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
PS5 : date de sortie, prix et fiche technique

Vous vous y perdez dans les informations sur la future Playstation 5 de Sony ? Ne vous inquiétez pas, nous aussi ! Pour s’y retrouver un peu, on fait le point sur les information disponibles. Retrouvez au fur et à mesure toutes les nouvelles actualités, les rumeurs et les annonces sur la console de salon.

Google Stadia : impossible de jouer en 4G dans un premier temps

Google Stadia aura besoin d’une connexion WiFi pour fonctionner à son lancement, prévient Google. Dans un premier temps, vous ne pourrez donc pas jouer à un jeu en streaming en passant par le réseau mobile 4G. Le géant du net explique vouloir…

FIFA 20 : la mise à jour 1.05 corrige enfin tous les bugs

Electronic Arts déploie enfin une mise à jour pour corriger tous les bugs et dysfonctionnements de FIFA 20. La mise à jour 1.05 apporte en effet d’importants changements au gameplay et au mode « Carrière » suite aux nombreuses critiques essuyées par le jeu depuis sa sortie. Avec cet…

Google Stadia : sortie prévue le 19 novembre 2019

Si l’on connaissait déjà le mois auquel Stadia doit sortir, on ignorait encore la date exacte de sa mise en service. C’est désormais chose faite : le service de streaming de Google sera accessible le 19 novembre prochain. C’est dans…

Project xCloud : Microsoft lance les tests publics sur Android

xCloud, le service de streaming de jeu vidéo de Microsoft passe enfin en phase de test public sur Android. Les utilisateurs résidant aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou en Corée du Sud et qui se sont inscrits à la bêta peuvent…