Fitbit rappelle 1,7 million de montres connectées suite à des risques de brûlure

 

Fitbit vient d'annoncer le rappel d'1,7 million de montres connectées. D'après une agence de contrôle américaine, un modèle lancé en 2017, la Ionic, risque de brûler le poignet de son porteur. Fitbit s'est engagé à rembourser l'accessoire en échange de l'appareil défectueux, qui a déjà blessé 118 personnes dans le monde. 

Fitbit Ionic

Ce 2 mars 2022, Fitbit a été contraint de lancer le rappel d'1,7 million de montres connectées. La marque américaine, rachetée pour 2 milliards de dollars par Google en 2019, se plie à l'avis émis par l'agence américaine en charge de la sûreté des produits de grande consommation (CPSC).

D'après l'agence, la Fitbit Ionic, un modèle de montre connectée lancé en 2017, présente des risques de brûlure. L'organisme demande à tous les utilisateurs de la smartwatch de cesser immédiatement de la porter. Fitbit a vendu un million de ces montres aux Etats-Unis et 693 000 à l'étranger.

La Fitbit Ionic a brûlé 118 personnes avant qu'une défaillance soit repérée

Apparement, le problème vient de la batterie intégrée au sein de la montre. “La batterie lithium-ion de la smartwatch Ionic peut surchauffer, ce qui pose des risques de brûlure“, avance l'agence américaine.

L'autorité assure avoir reçu 115 rapports aux États-Unis concernant une montre dont la batterie s'est mise à surchauffer. 118 individus dans le monde ont d'ailleurs subi des brûlures en portant l'accessoire. L'agence américaine dénombre “deux rapports de brûlures au troisième degré et quatre rapports de brûlures de deuxième degré”.

Dans son communiqué, l'agence de contrôle demande aux porteurs de rendre la montre à Fitbit. “Contactez Fitbit pour recevoir un emballage prépayé afin de rendre l'appareil. Dès réception de l'appareil, les consommateurs recevront un remboursement de 299 $. Fitbit fournira également aux consommateurs participants un code de réduction pour 40 % de réduction sur certains appareils Fitbit”, annonce la CPSC.

Fitbit a rapidement réagi au rappel exigé par l'agence. “La sécurité de nos clients est toujours la priorité absolue pour Fitbit et, par excès de prudence, nous rappelons volontairement les montres connectées Fitbit Ionic. Nous avons reçu un nombre très limité de rapports concernant la surchauffe de la batterie des montres connectées Fitbit Ionic, entrainant un risque de brulure : le nombre total annoncé par l'organisme de réglementation américain représente moins de 0,01 % des unités vendues. Ces incidents sont très rares et ce rappel n'a pas d'incidence sur les autres montres et bracelets connectés Fitbit”, tempère Fitbit.

Sur le même thème : les montres connectées Fitbit détectent si vous êtes victime de l’apnée du sommeil

Comment obtenir un remboursement ?

La montre connectée Ionic n'est plus commercialisée depuis décembre 2021. Elle est cependant toujours en vente chez de nombreux revendeurs, dont la Fnac, ainsi que sur le marché de l'occasion. Si vous vous demandez si votre montre est concernée, on vous encourage à vérifier le numéro de série au dos.

Si vous trouvez un numéro commençant par FB503, entrez en contact avec l'entreprise. Dans le communiqué destiné aux usagers français, Fitbit demande aux clients concernés de consulter la page internet dédiée sur son site web ou à appeler son service client au 0805080080 pour obtenir un remboursement.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !