Fitbit : ses montres connectées détectent si vous êtes victime de l’apnée du sommeil

Fitbit a mis à jour son application pour iOS et Android qui peut aider les personnes atteintes de l’apnée du sommeil. Elle inclut désormais un tableau qui indique les variations du taux d’oxygène dans le sang grâce à l’oxymètre intégré dans certains de ses accessoires connectés. La marque espère obtenir un agrément outre-Atlantique pour diagnostiquer la maladie.

Fitbit Versa

Les accessoires connectés ne remplaceront pas de véritables médecins. Cependant, ils peuvent aisément devenir des lanceurs d’alerte grâce à leurs capteurs biométriques. Le bon exemple est l’Apple Watch Series 4 (et l’Apple Watch Series 5) qui intègre un électrocardiogramme. Grâce à cela, les usagers peuvent mesurer la fréquence cardiaque et être alerté en cas d’arythmie, signe qu’il y a peut-être un problème. Bien d’autres modèles sont en mesure de créer des alertes d’anomalie grâce à leurs capteurs.

Lire aussi : Watch Series 4 : un ancien de Google accuse Apple d’avoir menti sur l’électrocardiogramme

Le capteur biométrique le plus répandu est certainement l’oxymètre, que vous retrouvez aussi sous le nom de « capteur SpO2 ». C’est un capteur qui mesure le taux d’oxygène dans le sang (appelé plus scientifiquement taux de saturation sanguin en oxygène). C’est un capteur que vous retrouvez dans certains smartphones (chez Samsung notamment) et dans de nombreuses montres connectées, comme chez Fitbit. Les trois Versa (Versa, Versa 2 et Versa Lite), la Ionic et la Charge 3 sont toutes équipées d’un tel capteur qui est utilisé principalement pour étudier le cycle du sommeil (et établir un score dans l’application dédiée).

Etudier les variations de l’oxygène dans le sang

Cette semaine, Fitbit a poussé une mise à jour de son application qui utilise différemment les informations obtenues par ce capteur. Un nouveau tableau de bord a en effet été intégré qui relève en continu le taux d’oxygène dans le sang. Chaque fois que vous inspirez, ce taux change naturellement (il augmente, puis il descend). Et l’application relève justement ce chiffre. Durant les phases de sommeil, la respiration se faisant plus lente, les variations sont moins accentuées. Sauf si vous arrêtez de respirer : on appelle cela l’apnée du sommeil.

Lire aussi : Meilleures montres connectées en 2019 : notre sélection à ne pas rater !

Et c’est justement ces variations trop fortes que Fitbit souhaite pouvoir relever afin de vous alerter. Il ne s’agit pas d’un diagnostic, mais ce test continu permet de relever des anomalies qui sont difficiles à diagnostiquer en dehors du cadre médical (et même hospitalier, puisqu’un suivi en hôpital est aujourd’hui nécessaire pour être sûr qu’un patient est atteint d’apnée du sommeil).

Il s’agit donc d’une vraie amélioration de la part de Fitbit qui sera poussée aux États-Unis dans un premier temps, mais qui devrait arriver progressivement dans les autres pays. Outre-Atlantique, Fitbit travaille avec les autorités sanitaires afin que les données relevées par l’oxymètre de ses montres reçoivent l’agrément de l’autorité en charge de la santé. Un agrément qui attesterait que son oxymètre, son protocole et ses algorithmes sont en mesure de diagnostiquer un cas d’apnée du sommeil aussi bien que pourrait le faire un médecin. Fitbit n’est pas la seule sur ce sujet, puisque Withings et Apple ont également montré une volonté d’aller dans ce sens.

Source : Gizmodo



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Apple Watch Series 6 : date de sortie, prix, nouveautés, tout savoir

L’Apple Watch Series 6 va être prochainement présentée par Apple. Ce nouveau modèle profitant de la mise à jour watchOS va bénéficier de nombreuses fonctionnalités supplémentaires par rapport à la Series 5, tout en conservant un design respectant sa lignée….