Fin des frais de roaming / itinérance en Europe : qu’est-ce qui change ?

Nous sommes désormais le 15 juin, date qui marque la fin des frais d’itinérance (ou roaming) dans l’Union Européenne comme décidée par la Commission Européenne. Les forfaits de nos opérateurs évoluent en conséquence dès aujourd’hui, mais qu’est-ce qui a vraiment changé ? Pour vous répondre, voici les réponses à toutes les questions que vous vous poseriez.

roaming

Sur le marché des opérateurs et des forfaits mobiles, il est difficile de faire bouger les choses. Ces grandes entreprises sont si larges qu’en modifier le fonctionnement devient vite très compliqué… sauf si on les y force, bien sûr.

On parle très souvent de l’impact de la concurrence sur le marché, et il est vrai que Free Mobile en est un parfait exemple. Mais on oublie que les législations en vigueur peuvent également faire évoluer les choses.

Fin des frais de roaming en Europe, ce qu’il faut savoir

Et c’est exactement ce que nous pouvons fêter, aujourd’hui le 15 juin 2017, jour où les frais d’itinérance sont officiellement abolis dans l’Union Européenne suite à une décision de la Commission Européenne.

Mais qu’est-ce que va changer cette décision ? Pour éviter les pièges et savoir exactement ce qu’il vous attend, voici les réponses aux questions les plus communes que vous pourriez vous poser.

Que dois-je faire pour en profiter ?

Absolument rien. Sachez qu’il n’y a pas besoin d’activer une option sur votre compte, ou changer de forfait, ou quoi que ce soit d’autre. Tous les clients, même les clients professionnels, de tous les opérateurs y ont automatiquement le droit qu’importe la date de souscription de votre forfait ou son prix. Il s’agit d’une décision européenne, et non d’une nouvelle offre opérateur.

Qu’est-ce que ça signifie ?

L’abolition des frais de roaming dans l’Union Européenne implique une chose : votre forfait vous offre exactement la même chose en France ou dans un pays de l’Union. Il n’y aura donc plus de frais supplémentaires appliqués dès lors que vous passez un appel, envoyez un texto ou surfez sur le net avec votre forfait en Espagne par exemple.

Sans frais pour appeler, mais aussi recevoir des appels/textos/MMS ?

La distinction entre le fait d’envoyer ou de recevoir des appels (vers fixes ou mobiles), textos ou SMS ne se fait pas. Tant que votre forfait l’intègre, vous pouvez utiliser votre portable dans un pays de l’Union Européenne au même titre qu’à la maison.

Plus précisément, légalement, le décompte se fait au même titre qu’une communication nationale. Si vous disposez d’un forfait avec 2 heures d’appel, vous pouvez à partir de n’importe quel pays de l’Union appeler n’importe quel pays de l’Union pendant 2 heures. Pour les forfaits illimités… vous êtes illimités, tout bêtement, comme en France.

Ca ne marche que dans les pays de l’Union Européenne ?

Evidemment, oui. Pour rappel, l’Union Européenne intègre 28 pays (en date) : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Malgré le Brexit, le Royaume-Uni est pour le moment toujours un pays membre. Aussi, il est compté dans cette liste. A terme, une fois le pays sorti de l’Union, les opérateurs n’auront pas d’obligation sur le roaming. A l’inverse, les futurs pays entrants, comme l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège, feront également partie de ces accords. Pour simplifier : si c’est dans l’Union Européenne à date de voyage, vous ne payez rien.

Toutefois, les opérateurs sont bien évidemment libres de rajouter d’autres pays à leur convenance, en tant qu’offre commerciale. C’est le cas du forfait Free Mobile par exemple, qui intègre également les États-Unis, le Canada, Israël et la Nouvelle-Zélande.

A combien de data ai-je le droit par mois, légalement ?

C’est là où la situation se complexifie quelque peu. La Commission Européenne a prévu une enveloppe minimale à respecter pour les opérateurs, qui est calculée selon votre forfait. Le calcul se fait sur le prix uniquement, faisant que les abonnés Free en 4G illimité n’auront pas le droit à de l’illimité en Europe.

Il y a toutefois une limite : si vous payez plus de 3.85 € HT par giga, vous aurez le droit au même forfait. Cette limite est là pour éviter que les petits forfaits ne se retrouvent avec des droits étranges. Ainsi, un forfait à 10€ chez Sosh (soit 8€ HT/mois), qui intègre 50 mo de data, n’aura pas le droit à 1 go de donnée en Europe.

Pour les autres, le calcul se fait selon cette règle :

2 x (prix du forfait hors taxe) / 7.7 = quota mensuel, simplifié en (prix du forfait hors taxe) / 3.85 = quota mensuel

A noter que le prix considéré est le prix hors promotion. Ce qui donne, mensuellement :

Prix TTC de votre forfaitVotre quota européen mensuel
10 €2 Go
15 €3 Go
20 €4 Go
25 €5 Go
30 €6 Go
40 €8 Go
60 €12 Go
80 €16 Go
100 €20 Go

A combien de data ai-je vraiment le droit mensuellement ?

Ci-dessus, vous avez le minimum légal auquel vous avez le droit. Dans les faits, chaque opérateur a fait sa propre tambouille. Aussi, Free Mobile propose 25 go de data avec son forfait unique à 19.99€ (ou 15.99 pour les abonnés Freebox).

Bouygues Telecom propose entre 5 et 25 go de data en roaming pour ses forfaits B&You et Sensation entre 20 et 100 go. SFR et Orange font plus simple en vous laissant exactement le même nombre de data en France et en Europe.

Une fois mon quota dépassé, dois-je payer du hors-forfait ?

Cela dépend encore une fois de votre opérateur, il faudra donc bien vous renseigner. SFR et Orange proposent généralement un débit réduit une fois votre forfait dépassé, comme en France en somme. Chez Bouygues, cela est lié à l’option gratuite fair use activable sur votre espace client.

A contrario, Free Mobile facture en hors forfait une fois les 25 go alloués dépensés. Faites donc attention !

Quelles sont les limites à ne pas dépasser ?

Outre bien évidemment les limites naturelles de votre forfait, la Commission Européenne a prévu quelques garde-fous pour éviter que certains n’abusent de ces nouvelles conditions. Le concept est simple : vous devez passer plus de temps dans votre pays (celui rattaché à votre forfait) qu’à l’étranger pour en bénéficier.

Votre opérateur pourra vérifier vos déplacements sur les 4 derniers mois d’utilisation. Aussi, si vous avez passé 3 mois en Espagne et un mois en France, vous prendrez des frais supplémentaires en pleine tête. Mais si vous partez 1 ou 2 mois à l’étranger avant de revenir en France pour l’année, vous n’aurez aucun problème.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange nous fait rêver de 5G dans deux vidéos

La 5G ? Orange s’y prépare, avec de premières offres dès 2020. L’opérateur montre dans deux vidéos en quoi grand public comme professionnels vont bénéficier de la 5G, dans plusieurs situations. Une façon de rêver d’un monde futuriste qui deviendra…

SFR représente près de 50% des plaintes de clients en 2018

SFR est concerné par 47,6% des plaintes de clients en 2018, révèle le 15ème Observatoire des plaintes et insatisfactions dans le secteur des télécommunications de l’AFUTT. Sans surprise, l’opérateur au carré rouge s’impose une nouvelle fois comme le champion des plaintes…

Coupure de BFM et RMC : Altice-SFR veut le même accord que Free et TF1

Altice-SFR veut absolument négocier avec Free un accord de diffusion pour les chaînes BFM TV, RMC Story et RMC Découverte. Prenant pour exemple le contrat passé l’an dernier avec TF1 et M6, le groupe accuse l’opérateur de Xavier Niel de discrimination. « Free comme Orange rémunèrent…

Free va faire des annonces sur le FTTH, 4G/5G, offres B2B et Italie

Free a envoyé un carton d’invitation pour une conférence organisée « mi-avril » – la date définitive demeure inconnue – avec des annonces autour du FTTH, des réseaux mobiles 4G/5G, le « B2B » – vraisemblablement des offres pour les professionnels et les entreprises…

Free Mobile : la 4G est disponible en roaming aux États-Unis

Free Mobile continue d’activer de plus en plus largement la 4G en roaming. Il semble désormais que celle-ci soit désormais disponible aux États-Unis, où les abonnés pouvaient seulement utiliser leur enveloppe de 25 Go en 3G jusqu’ici. La situation en…

Orange refuse de payer Altice-SFR pour diffuser BFM et RMC

Comme Free, Orange refuse de devoir payer Altice-SFR pour diffuser les chaînes BFM TV, RMC Story et RMC Découverte sur ses box. Après avoir pris la défense de Free à de multiples reprises, l’opérateur historique a tenu à faire passer un message fort au groupe de Patrick…

5G : Huawei est le bienvenu en France malgré la pression des USA

Huawei peut souffler, le gouvernement français est favorable à sa présence sur le marché de la 5G sur le territoire. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat chargée des télécoms, estime que le groupe chinois est en avance sur les technologies liées au…

5G : la France renonce à couvrir 100% de la population

Le réseau 5G ne couvrira pas toute la population française. Lors d’une interview, Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé que le réseau du futur sera plutôt réservé aux entreprises et aux villes. Les particuliers…

Couverture 4G : Bouygues Telecom et SFR devant Orange selon nPerf

Orange n’est pas particulièrement mis en avant par le dernier baromètre nPerf sur la couverture 4G des opérateurs en France au cours de l’année 2018. Bouygues Telecom obtient le meilleur indice de couverture devant SFR. Orange est même bon dernier…