Orange se porte bien grâce à la fibre optique, en attirant toujours plus d’abonnés. C’est en tout cas ce que nous révèlent ses derniers résultats financiers, qui montre que l’opérateur français renoue avec la croissance en ce début 2017. Un résultat dont se félicite Stéphane Richard, PDG du groupe, qui annonce être en avance sur son plan.

orange fibre

Les opérateurs français n’ont pas connu leur meilleure année en 2016. Après l’échec du mariage entre Orange et Bouygues Telecom, les cartes jouées n’auront servi à rien et la situation ne s’est pas améliorée pour ceux en difficulté sur le marché.

Pourtant, Orange, l’opérateur français historique s’en est très bien tiré. Sur le troisième trimestre 2016, il enregistrait 1,3 million de clients fibre et 10,3 millions d’abonnés 4G. Aujourd’hui, celui-ci nous livre son bilan annuel et son résumé du quatrième trimestre 2016, toujours aussi bon.

Orange attire les abonnés sur la fibre optique et renoue avec la croissance

On peut voir en effet que l’acteur historique des télécoms en France continue son bonhomme de chemin en toute insouciance. Pour l’année 2016, il enregistre un chiffre d’affaires de 40,918 milliards d’euros, en hausse de 0,6%, et un bénéfice net de 2,935 milliards d’euros, en hausse de 10,7% comparativement à l’année dernière.

La fibre optique aura attiré 1,452 million d’abonnés, en hausse de 51% sur un an. Sur le seul quatrième trimestre, Orange aura gagné 145 000 clients FTTH en plus pour une baisse de 50 000 clients ADSL. On pourrait toutefois considérer que certains ont migré d’ADSL à fibre chez l’opérateur, qui comptabilise 6,9 millions de foyers raccordables dans le futur.

De bons chiffres qui ne risquent pas de plaire à l’ARCEP, ayant attaqué Orange sur ce terrain il y a peu. Sur le terrain de la 4G, où Orange est aussi en position de force en couvrant 88% de la population, l’opérateur comptabilise 11,3 millions de clients désormais.

Stéphane Richard, PDG de l’entreprise, se félicite de ces résultats et note que son chiffre d’affaires retrouve la croissance avec un an d’avance par rapport au plan stratégique Essentiels 2020 lancé par l’opérateur auparavant. Les années passent, mais l’opérateur reste une valeur toujours aussi sûre en France, du moins financièrement parlant.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !