Facebook prépare une cryptomonnaie pour payer dans WhatsApp

 

Facebook est en train de développer une cryptomonnaie pour payer dans WhatsApp. Celle-ci sera indexée sur le dollar américain pour plus de stabilité. Le premier marché visé serait l'Inde où les paiements entre particuliers sont très courants. Et se poserait en alternative plus sûre et simple à utiliser que le Bitcoin, l'Ethereum, mais aussi le Tether, un stablecoin lui aussi indexé officiellement sur le dollar mais entaché par des soupçons de fraude. 

whatsapp coin
“WhatsApp coin” / Phonandroid

Facebook s'apprête à se lancer sur le marché des cryptomonnaies, avec un stablecoin – autrement dit une unité de valeur indexée sur un panier de monnaies – destiné à être utilisé dans WhatsApp pour des paiements entre particuliers. Selon Bloomberg, à l'origine de cette information, Facebook n'a pas encore totalement arrêté la stratégie autour de ce WhatsApp coin (on ne connaît pas encore son nom). Son lancement ne serait pas encore imminent. Mais selon des “personnes proches du dossier” on connaît déjà les grandes lignes du projet. Cette unité de valeur sera ainsi indexée sur le dollar américain “pour minimiser sa volatilité”.

Facebook : on pourra bientôt payer dans WhatsApp avec un stablecoin de la firme

Une quarantaine de personnes travailleraient sur le projet, dont un ex-président de PayPal, David Markus. A priori elle ne pourrait être utilisée que dans WhatsApp, avec pour objectif d'être une alternative plus sûre et plus simple à utiliser que le Bitcoin ou Ethereum. Et même que le Tether, un autre stablecoin qui défraye depuis quelque mois la chronique : la firme qui en est à l'origine refuse tout audit, alimentant les soupçon autour du fait qu'elle possède suffisamment de réserves en dollars pour rester solvable. On sait également, selon Bloomberg, que le marché principal visé par cette cryptomonnaie est l'Inde, où WhatsApp compte 200 millions d'utilisateurs et où les transferts entre particuliers ont généré l'équivalent de 60,382 milliards d'euros en 2017.

Lire aussi : ne cliquez surtout pas sur ces dessins humoristiques de Facebook, c'est un piège !

Le marché est plus largement demandeur d'une cryptomonnaie à la fois stable et fiable. Les tentatives en la matière se terminent encore souvent avec pertes et fracas. Comme par exemple Basis, arrêté 8 mois seulement après son lancement. Facebook a comme atout de pouvoir constituer une trésorerie suffisante grâce à ses quelques 35 milliards d'euros de chiffre d'affaire annuel. Et peut espérer des synergies pour tirer son modèle économique vers le haut. Que pensez-vous de ce projet ? Parlez-en dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…

bitcoin
Le Bitcoin passe la barre des 50 000 dollars, la cryptomonnaie s’envole

Le Bitcoin vient de passer le seuil symbolique des 50 000 dollars. Portée par les annonces successives de Tesla, PayPal ou encore MicroStrategy, la mère des cryptomonnaies enregistre une nouvelle explosion de son cours.  Le Bitcoin enchaîne les records ! Après…

amazon librairie
Amazon lancerait bientôt une cryptomonnaie alternative au Bitcoin

Amazon travaille actuellement sur sa propre cryptomonnaie. Encore au stade du développement, cette devise numérique devrait permettre aux clients de la firme de Jeff Bezos de faire des achats sans passer par une monnaie fiduciaire, comme l’euro ou le dollar….

mastercard accepte paiements cryptomonnaies
Mastercard va accepter les paiements en cryptomonnaies d’ici fin 2021

Mastercard s’apprête à accepter les paiements en cryptomonnaies. Après Visa et PayPal, l’émetteur de cartes bancaires va prendre en charge certaines cryptomonnaies directement sur son réseau d’ici la fin de l’année. Dans un premier temps, Mastercard va se limiter aux stablecoins,…