Facebook : pourquoi de nombreux groupes sont devenus secrets ?

 

De nombreux groupes Facebook sont soudainement devenus secrets au cours des dernières 24 heures. Une rumeur en vogue sur le réseau social assure en effet qu'une page indonésienne signale en masse les groupes dédiés au partage de blagues, de memes et de photos humoristique. Afin d'éviter la suppression, de nombreux administrateurs ont décidé de faire profil bas. On vous explique toute l'affaire. 

facebook groupes secrets

Si vous faites partie de plusieurs groupes humoristique, ou de shitpost (uniquement dédié au partage de memes), vous avez probablement reçu une notification au cours des dernières heures, affirmant que le groupe est passé de fermé à secret. Les groupes sont ainsi devenus invisibles aux internautes qui n'en sont pas déjà membres. Il est donc impossible de les retrouver via le moteur de recherche du réseau social.

Lire aussi : Facebook – Mark Zuckerberg tente d’expliquer pourquoi les modérateurs protègent les groupes d’extrême droite

Facebook : pourquoi ces groupes sont passés de “fermé” à “secret” ?

Comme le relate le site KnowYourMeme, une page baptisée Indonesian Reporting Commission a créé un véritable vent de panique auprès des administrateurs de groupes. Le 13 mai dernier, les membres de la page ont signalé en masse le groupe Crossovers Nobody Asked For (CNAF), qui comptait plus de 500 000 membres. Les administrateurs ont tenté de revenir sous un autre intitulé, “Crossovers Nobody Asked For Season 2″. Malheureusement, Facebook a fermé cette nouvelle mouture dans les 24 heures.

Lire aussi : Gilets Jaunes – un groupe Facebook avec plus de 100 000 membres devient privé

Apparemment, le créateur de la page Indonesian Reporting Commission s'est lancé dans une véritable croisade contre les groupes de shitpost, qu'il accuse de véhiculer de fausses informations ou de bafouer la religion. Le jeune homme de 18 ans a causé la suppression de nombreux groupes avant de faire son mea culpa et de disparaître du réseau social. Mais le mal était fait. Craignant de devenir une cible, de nombreux administrateurs ont préféré passer leur groupe de fermé à secret. La rumeur a fini par arriver aux oreilles des groupes de shitpost français, d'où les dizaines de notifications que vous avez probablement reçues au cours des dernières heures.

Facebook va restaurer les groupes bannis à tort

Facebook a rapidement eu vent de cette affaire, rapportent nos confrères de The Verge. Le réseau social explique “avoir supprimé plusieurs groupes de Facebook suite à la détection d'un contenu enfreignant nos conditions d'utilisation”. Après une enquête approfondie, le groupe s'est rendu compte que le contenu avait été “publié pour saboter des groupes légitimes et non violents”.

Lire aussi : Facebook – la BBC y trouve des groupes pédophiles, Facebook livre les journalistes aux flics

Pour convaincre Facebook de supprimer un groupe, les membres de l'Indonesian Reporting Commission n'hésitaient à poster du contenu répréhensible sur le mur de leur cible. Facebook a ensuite promis de restaurer les groupes bannis à tort. Que pensez-vous de cette affaire ? Le réseau social est-il trop prompt à bannir un groupe, un utilisateur ou une page ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !