Facebook : des pirates volent pour 150 000€ d’essence et vendent tout sur le réseau social

 

Des pirates ont dérobé plus de 120 000 litres d'essence en piratant des stations-services de la région Ile-de-France. Grâce une télécommande achetée en ligne, les 5 malfaiteurs sont parvenus à voler pour 150 000 euros de carburant entre 2017 et 2018. Ils mettaient ensuite en vente leur butin à prix cassé sur des groupes Facebook privés. 

facebook pirates essence vendent reseau social

Cinq individus âgés de 30 à 40 ans ont été interpellés par les forces de l'ordre, rapportent nos confrères du Parisien. Ils sont accusés d'avoir volé plus de 120 000 litres d'essence dans des stations-service isolées aux alentours de Paris. Au total, ils auraient mené 170 excursions dans des pompes à essence entre 2017 et 2018.

Lire aussi : des pirates transforment les distributeurs de billets français en machines à sous

Ils piratent des stations essence et revendent le carburant sur Facebook

Pour s'emparer gratuitement des ces litres de carburant, ils utilisaient une télécommande spéciale achetée sur internet. Elle permet de déverrouiller les pompes comme on déverrouille un PC en utilisant un simple code. Bien souvent, le piratage était un vrai jeu d'enfant : de nombreuses stations Total utilisent un code standard inchangé et similaire, 0000. Grâce à ce code, ils pouvaient manipuler le prix de l'essence et supprimer les limites. Généralement, les pirates opéraient par groupe de 2 à 3 personnes et vidaient les cuves jusqu'à la dernière goutte. Le modus operandi rappelle celui des hackers de Détroit, qui ont réussi à pirater une station service en juillet 2018.

Une fois qu'une pompe a été piratée, les malfaiteurs accueillent leurs clients, venus profiter de litres d'essence à prix réduit. “Ils diffusaient des annonces dans des groupes privés sur les réseaux sociaux. L’heure et le lieu étaient précisés et des automobilistes passaient faire le plein pour un prix défiant toute concurrence. C’était un véritable drive” explique le colonel Hubert Percie du Sert, en charge de l'affaire.

Lire aussi : avec un smartphone, ils piratent les machines à sous et empochent 10 000$ par jour !

Dans d'autres cas, ils chargeaient l'essence dans des camionnettes équipées d'une cuve. Ils revendaient ensuite le tout sur le marché noir ou à des internautes dénichés sur Facebook. Finalement, en avril 2018, un des pirates a été pris en flagrant délit, télécommande à la main. Avec l'aide de Total, il aura fallu quelques mois de plus aux enquêteurs pour mettre la main sur la bande au complet. L'entreprise française s'est empressée de combler la faille de sécurité qui a permis aux pirates d'opérer.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !