Facebook ne vend pas vos données personnelles martèle Mark Zuckerberg

 

Facebook ne vend pas de données personnelles ! Voilà ce que répète sans relâche Mark Zuckerberg depuis des mois. Le PDG de Facebook s’est adonné une nouvelle fois à un exercice de pédagogie pour répondre aux critiques récurrentes.

facebook mark zuckerberg

Dans une tribune diffusée jeudi 24 janvier 2019 par Le Monde, le Wall Street Journal et d’autres grands médias européens, le patron de Facebook s’exprime sur les sujets glissants concernant son réseau social. Il écrit :

Ces derniers temps, beaucoup de questions ont émergé autour de notre modèle économique, c’est pourquoi je souhaite clarifier la manière dont nous fonctionnons.

Alors qu’il fêtera ses 15 ans le 4 février 2019, Facebook est au coeur de nombreux scandales concernant l’exploitation des données personnelles de ses utilisateurs. Celui de Cambridge Analytica est sans doute le plus connu.

Facebook utilise vos données pour des publicités pertinentes

Face aux polémiques, Mark Zuckerberg commence par rappeler les bases du modèle économique de Facebook. Pour pouvoir exister, le réseau social a besoin de la publicité puisque les utilisateurs y ont accès gratuitement. Le jeune patron donne quelques éclaircissements sur l’utilisation des données :

Les gens nous disent que s’ils doivent voir des publicités, celles-ci doivent être pertinentes pour eux. Pour cela, nous devons comprendre leurs centres d’intérêt.

Mark Zuckerberg reconnaît donc qu’il collecte les données des utilisateurs afin de connaître leurs habitudes et diffuser des publicités en lien avec leurs goûts. Néanmoins, le PDG de Facebook précise que ces données ne sont pas vendues directement aux publicitaires. Il y a une nuance selon lui :

Nous ne vendons pas les données des gens, contrairement à ce qui est souvent rapporté. 

Malgré tout, Mark Zuckerberg reconnaît que le “système peut sembler opaque”. Car en effet, Facebook ne fournit pas les données des utilisateurs directement aux annonceurs publicitaires. En revanche, il facture l’accès aux usagers, ciblés grâce à ces données personnelles collectées et détenues par le réseau. Plus simplement, Mark Zuckerberg explique :

[Facebook crée] des catégories – par exemple “personne aimant le jardinage et vivant en Espagne” – à partir des pages qu’ils aiment ou encore des contenus sur lesquels ils cliquent.

Ces éclaircissements interviennent alors que Facebook dévoilera ses résultats financiers dans une semaine. Selon les analystes, ils risquent de décevoir. Facebook a connu une année 2018 compliquée, entre scandales et fuites des utilisateurs. L’entreprise a dû verser des milliards de dollars pour assainir son réseau social. Et il y a, semble-t-il, encore du travail.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • facebook
    Facebook interdit désormais aux marques de cibler les mineurs avec leurs publicités

    Facebook a annoncé que les publicités s’adressant aux mineurs seront interdites sur l’ensemble de ses plateformes. Plus précisément, les publicitaires ne pourront plus s’appuyer sur les centres d’intérêt des utilisateurs de moins de 18 ans et devront se contenter d’informations comme…

  • facebook messenger emojis
    Facebook Messenger met les émojis en avant dans sa dernière mise à jour

    Facebook Messenger vient de recevoir une nouvelle mise à jour. Au programme, plusieurs fonctionnalités inédites toutes dédiées aux émojis, à l’image des Soundmojis, la dernière trouvaille de Facebook. En sa qualité de messagerie préférée des Français aux côtés de WhatsApp,…

  • joe biden decret tiktok
    Joe Biden accuse Facebook de tuer des gens, le réseau social répond

    Joe Biden s’est violemment attaqué à Facebook et aux réseaux sociaux. Le président des Etats-Unis a accusé les plateformes de “tuer des gens” en laissant circuler de fausses informations sur les vaccins. Facebook est rapidement monté au créneau pour se…

  • facebook soundmojis messenger
    Facebook Messenger lance les Soundmojis, des emojis qui font du bruit

    Facebook Messenger se dote d’une nouvelle fonctionnalité : les Soundmojis. Comme son nom l’indique, il s’agit ni plus ni moins d’emojis qui s’accompagnent d’un extrait sonore, comme des grillons, le bêlement d’une chèvre, un rire diabolique ou des applaudissements. Au…

  • facebook ios pistage
    Facebook panique : 75% des utilisateurs d’iPhone ont adopté l’anti-pistage d’iOS 14.5

    Alors que 75% des utilisateurs d’iPhone ont adopté le système anti-pistage publicitaire d’iOS 14.5, Facebook panique totalement. Face au manque de données collectées auprès des utilisateurs, le réseau social ne serait plus capable de fournir certaines mesures clés à ses…

  • Facebook iPhone
    Facebook accuse Apple de vouloir éliminer la concurrence avec ses applications par défaut

    Une nouvelle « étude » menée par Comscore et sponsorisée par Facebook affirme qu’Apple décourage l’installation d’applications tierces sur l’iPhone et prouve que les applications natives d’Apple dominent la plateforme mobile. Le conflit Facebook vs Apple ne date pas d’hier, Steve Jobs…

  • facebook smartphone main
    Facebook est jugé responsable en cas de trafic sexuel sur Messenger

    Facebook fait actuellement l’objet de plusieurs plaintes provenant de femmes exploitées par des proxénètes, qui les avaient contactées via Messenger. Les plaintes ont été jugées recevables au Texas et le réseau social pourra désormais être tenu responsable des trafics mis…

  • facebook whatsapp instagram
    Facebook ne sera finalement pas forcé de revendre WhatsApp et Instagram

    Un juge américain vient de rejeter deux plaintes antitrust majeures qui auraient pu forcer Facebook à se séparer de Instagram et de Whatsapp. La cour estime que le plaignant n’a pas fourni suffisamment de preuves contre le réseau social. Après…

  • doctolib smartphone
    Doctolib est accusé d’avoir transféré vos données personnelles à Facebook

    La plateforme médicale Doctolib aurait collecté les données personnelles de ses utilisateurs grâce à deux cookies, pour ensuite les transmettre au réseau social Facebook. Sans avertir les utilisateurs concernés, bien entendu.  Doctolib est une entreprise franco-allemande qui propose un service…

  • Facebook surveillance
    Facebook est désormais capable de déduire qui a créé un deepfake

    Facebook a développé une intelligence artificielle capable de non seulement détecter un deepfake, mais également de retrouver la trace de son créateur. Grâce à un système de modèles implémentés durant l’entraînement, l’IA peut repérer les deepfake créés selon la même…