Facebook Messenger : un malware très dangereux détruit votre ordinateur pour miner de la cryptomonnaie

Selon les chercheurs de la firme Trend Micro, un nouveau malware très dangereux se répand actuellement via Facebook Messenger. Une fois que ce malware a infesté votre ordinateur, il va télécharger et installer un logiciel pour miner de la cryptomonnaie à votre insu : vous ne vous rendrez compte de rien… jusqu'à ce qu'il soit trop tard ! Comment repérer ce virus ? 

facebook messenger

Mise à jour le 28 décembre 2017 :

Depuis la parution de cet article, Facebook Messenger a publié un communiqué en guise de réponse. Le réseau social précise que si vous suspectez votre ordinateur d'être infecté par un virus, Facebook vous offrira un scan gratuit de votre système par ses partenaires de confiance. Facebook affirme mettre tout en oeuvre pour protéger ses utilisateurs. Pour découvrir des astuces pour vous protéger, rendez-vous sur Facebook Help.

Avec l'essor fulgurant du Bitcoin et des cryptomonnaies en général, tout le monde tente de s'octroyer une part de ce juteux gâteau virtuel et les hackers ne sont pas en reste. De nombreux malwares s'attaquent à nos smartphones ou à nos ordinateurs pour miner de la cryptomonnaie à notre insu. Dans certains cas, ce processus peut même conduire à la destruction de votre téléphone, comme dans l'affaire du malware Loapi. Dans tous les cas, les pirates n'hésitent pas à tuer votre smartphone pour générer des gains.

Facebook Messenger : un malware très dangereux se répand dans un fichier zip !

Un nouveau malware de ce genre vient d'être repéré par les experts de Trend Micro. Comme le souligne le rapport publié, ce malware se déploie via Facebook Messenger et vise les ordinateurs équipés de Google Chrome. Si vous recevez un message d'un contact, voire d'un de vos amis, contenant un fichier zip intitulé  video_xxxx.zip, surtout ne cliquez pas dessus ! Une fois ouvert, ce dossier zip va prendre le contrôle de votre machine pour y installer i.e. miner.exe,  un logiciel capable de miner de la cryptomonnaie à votre insu.

Le malware Digmine va discrètement installer tout le matériel nécessaire pour le minage de cryptomonnaies. Comme on le sait, le minage de Bitcoins, de Litecoin ou d'Ether a un coût énergétique très élevé. De même, les calculs nécessaires au minage sont très gourmands et demandent beaucoup de puissance. Si vous n'êtes pas équipé d'une machine de guerre conçue à cet effet, votre processeur risque vite de vous lâcher. Bref, vous vous rendrez compte de la présence de ce malware uniquement une fois qu'il aura ravagé votre ordinateur ! Pour les pirates, ce n'est pas grave : ils auront déjà généré des gains à vos dépends.

Le pire dans cette histoire, c'est que Digmine permet aussi aux pirates de prendre le contrôle de votre compte Facebook. Par ce biais, ils peuvent donc répandre leur malware à vos autres contacts. Montrez-vous très méfiant et ne faites pas confiance à vos amis proches. Comme le précise Trend Micro, ce malware est inefficace si vous ouvrez le fichier zip sur votre mobile ou sur un appareil qui n'est pas équipé de Google Chrome. Dans tous les cas, la prudence est de mise : on ignore comment le malware peut évoluer à l'avenir. De nos jours, les maliciels sont en effet capables de s'adapter lors de chaque attaque, comme le prouve le malware bancaire Emotet.

malware


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin chute cours
Coronavirus : le bitcoin a perdu plus de 30% de sa valeur en 24H !

Le coronavirus ne touche pas que les marchés financiers traditionnels. En l’espace de seulement 24 heures, le cours du bitcoin s’est effondré de plus de 30% pour s’afficher à moins de 4000 euros ce vendredi matin. Le bitcoin a rapidement entraîné…

france cryptomonnaie
La Banque de France va tester une cryptomonnaie nationale dès 2020

La Banque de France veut créer une cryptomonnaie nationale, et annonce le lancement de tests dès l’année 2020. Initialement cette monnaie numérique sera principalement réservée aux grosses transactions, mais pourrait peu à peu se muer en une sorte d’euro électronique….

facebook paypal quitte libra
Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

libra facebook
Libra : Facebook pourrait annuler le lancement de sa cryptomonnaie

Facebook devrait décaler, voire pourrait purement annuler le lancement de sa cryptomonnaie Libra. La firme de Mark Zuckerberg admet que le chantier technologie est gigantesque et qu’elle manque d’expérience et d’expertise en la matière. Sans parler de la défiance des…

libra facebook
Libra : Mark Zuckerberg défend la cryptomonnaie de Facebook

Libra ne doit pas susciter d’inquiétudes, estime Mark Zuckerberg. Le patron de Facebook explique que le projet est sûr, stable et bien régulé. Il s’en est assuré en tissant des partenariats avec des poids lourds de la tech, des télécoms…

facebook libra
Libra : gare aux arnaques qui se multiplient avant même son lancement

Libra, la cryptomonnaie de Facebook n’est pas encore lancée que des arnaques se multiplient sur Internet. Des sites web frauduleux poussent comme des champions pour escroquer les internautes. Aucune plateforme officielle ne propose encore d’acheter ou même de pré-commander des…