Emotet : ce nouveau malware ultra-dangereux vole vos infos bancaires et vide complètement votre compte !

 

Emotet, un nouveau malware indétectable par la plupart des antivirus, vient d'être découvert par les experts en cybersécurité de la firme Bromium. Selon le rapport publié, Emotet est capable de passer sous le nez de 75% des antivirus pour infiltrer votre ordinateur, voler vos infos bancaires et vider complètement votre compte en banque ! Comment fonctionne ce nouveau malware bancaire ?

malware

Qu'est-ce qu'un malware polymorphe ? Il s'agit tout simplement d'un virus qui s'adapte et qui évolue lors de chaque attaque en fonction de sa cible. En fonction de la personne qu'il cherche à dépouiller et de l'appareil qu'il a dans le collimateur, le trojan bancaire Emotet prendra donc une forme différente. Pire, il s'appuiera aussi sur une méthode de fonctionnement variable. En conséquence, 75% des antivirus sont incapables de le détecter !

Emotet : le malware bancaire capable de passer sous le nez des antivirus !

Polymorphe et évolutif, Emotet est donc capable de tromper les systèmes de détection des antivirus. Pour identifier la présence d'un malware, l'antivirus va comparer ce qu'il découvre avec les autres formes déjà existantes et déjà répertoriées. Emotet a déjà été repéré de nombreuses fois et ajouté à la liste des logiciels dangereux. Retravaillé et remodelé lors de chaque déploiement par les hackers, Emotet continue de faire des ravages.

Selon les experts de Bromium, cette nouvelle découverte prouve l'ingéniosité et les compétences de certains hackers. Selon eux, les cybercriminels à l'origine d'Emotet investissent beaucoup de temps et d'énergie à chaque attaque. Vous l'aurez compris, Emotet n'est pas un trojan déployé en masse sur des milliers de machines. Il s'agit d'une arme de piratage spécialisée conçue avec précision pour une attaque bien précise. A chaque cyberattaque, Emotet se planque dans un document différent : ça peut être un JPG, un PDG, un fichier script, un document texte…

Emotet est bien différent des autres malwares bancaires, comme Bankobt, le maliciel récidiviste qui terrorise le Play Store ou Fakedtoken. Déployé lors d'une campagne de phishing classique, Emotet peut rester de longs mois inactifs avant de se déclarer. De par son aspect polymorphique, le malware passe inaperçu dans votre boîte mail, même si vous avez configuré un antivirus… On ne le répétera jamais assez : méfiez-vous des mails reçus d'un inconnu ou d'une instance officielle qui ne vous contacte jamais en ces termes, et ne téléchargez surtout aucune pièce jointe !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…