Facebook lance Avatars, la parfaite copie des Bitmojis de Snapchat

 

En lançant Avatars, Facebook marche dans le sillage tracé par Snapchat et ses Bitmojis. Avatars est une nouvelle plateforme qui vous permet de créer un personnage animé qui vous ressemble et que vous pouvez mettre en profil ou faire apparaître sur Facebook Messenger, dans vos statuts, messages, commentaires et publications.

Facebook lance Avatars

En perte de vitesse sur Instagram et Snapchat, Facebook se renouvelle pour regagner l'intérêt du public jeune. Lentement mais surement, le réseau social s'inspire des fonctionnalités qui ont fait le succès de ses concurrents. Après les statuts Facebook inspirés de Snapchat, c'est désormais au tour des Bitmojis de débarquer pour donner plus de vie aux interactions.

Avec Avatars, Facebook vous permet de créer des personnages qui vous ressemblent

Depuis près de deux ans, on savait que Facebook travaillait sur les avatars, ces personnages crées à partir d'une simple photo. Le réseau social lance enfin les Avatars. La création des personnages est très similaire à celle des Bitmojis. Mais contrairement à ce à quoi on s'attendait, il n'est pour le moment pas possible de lancer le processus de création à partir d'une photo. Vous aurez le choix entre 12 modèles différents.

Il est ensuite possible de personnaliser son choix avec de nombreuses possibilités : cheveux, couleur de peau, vêtements, forme du nez, de la bouche, les accessoires, etc. Facebook est bien conscient qu'il est en retard sur ce créneau, mais a une explication : « il y a eu un gros travail sur ce nouveau produit. Le design nous a pris beaucoup de temps, nous devions trouver le meilleur moyen de rendre ces avatars représentatifs », comme l'a expliqué Jimmy Raimo, le responsable de la communication chez Facebook Avatars.

Pour le moment, la fonctionnalité n'est pas disponible en France. Elle est en test en Australie, mais Facebook promet qu'elle sera déployée dans les autres pays d'ici la fin de l'année. Cela permettra d'insuffler un peu plus de dynamisme au réseau social qui a récemment procédé à une refonte de son design ainsi qu'à une nouvelle modification de son algorithme.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…

facebook hq menlo park
Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

Une décision de la haute Cour d’Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d’utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s’il…

facebook experience
Facebook va payer des utilisateurs pour quitter le réseau social

Facebook va payer des utilisateurs pour qu’ils lâchent le réseau social. Dans le cadre d’une étude co-réalisée avec des universités, Facebook souhaite mesurer son impact sur la vie démocratique américaine. Voilà pourquoi le réseau social s’apprête à rémunérer des utilisateurs,…