Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

 

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s'est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va même encourager les utilisateurs à se faire vacciner contre la grippe. Par contre, le réseau ne censurera pas les internautes qui s'opposent au vaccin contre le coronavirus. 

facebook interdit anti vaccin

Dans un billet de blog publié ce 13 octobre 2020, Facebook annonce l'interdiction des publications anti-vaccins dans les prochains jours. “Notre nouvelle politique mondiale interdit les annonces décourageant les gens de se faire vacciner. Nous ne voulons pas de ces annonces sur notre plate-forme” explique Facebook. Le groupe américain estime que les contenus ouvertement anti-vaccins risquent de nuire aux efforts déployés par les organismes de santé publique.

Depuis la crise du Covid-19, les groupuscules anti-vaccins se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Les adeptes de la théorie du complot affirment notamment que le futur vaccin contre le coronavirus va permettre aux gouvernements de contrôler la population ou provoquer de graves effets secondaires pour la santé. Ils s'opposent ainsi au déploiement généralisé d'un vaccin contre le coronavirus.

Sur le même sujet : Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook ne censure pas les publications opposées au vaccin contre le Covid

Néanmoins, les publications ouvertement opposées au vaccin contre le coronavirus seront toujours autorisées sur le réseau social. De même, les contenus critiquant les mesures de confinement prises par les autorités restent autorisés au nom de la liberté d'expression. Avec ces nouvelles restrictions, Facebook vise surtout les publicités ciblant les vaccins contre la rougeole, la grippe saisonnière, la rubéole ou encore les oreillons.

“Alors que les experts en santé publique s'accordent à dire que nous ne disposerons pas d'ici un moment d'un vaccin disponible à grande échelle contre le Covid-19, nous pouvons prendre des mesures pour rester en bonne santé et en sécurité. Cela inclut de se faire vacciner contre la grippe saisonnière” précise Facebook. Pour l'heure, le réseau social entend d'abord convaincre les internautes d'accepter le vaccin contre la grippe. Que pensez-vous de la campagne mise en place par Facebook ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…

facebook hq menlo park
Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

Une décision de la haute Cour d’Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d’utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s’il…

facebook experience
Facebook va payer des utilisateurs pour quitter le réseau social

Facebook va payer des utilisateurs pour qu’ils lâchent le réseau social. Dans le cadre d’une étude co-réalisée avec des universités, Facebook souhaite mesurer son impact sur la vie démocratique américaine. Voilà pourquoi le réseau social s’apprête à rémunérer des utilisateurs,…