Facebook : un grave danger pour le cerveau des enfants selon l’un des créateurs

Maj. le 25 octobre 2018 à 10 h 26 min

Facebook pourrait représenter un grave danger pour le cerveau des enfants selon l’un de ses tout premiers investisseurs, Sean Parker. Selon lui, le réseau social a été volontairement créé de manière à être le plus addictif possible, et les conséquences sur la psychologie des plus jeunes pourraient être potentiellement désastreuses. Hélas, il est trop tard pour faire marche arrière… 

facebook grave danger cerveau enfants

Avec 2 milliards d’utilisateurs Facebook est l’un des réseaux sociaux les plus populaires du monde. Malgré l’interdiction officielle du réseau social aux moins de 13 ans, on compte beaucoup d’enfants parmi ces nombreux usagers. Dans le cadre d’une conférence organisée par Axios à Philadelphie, l’un des premiers investisseurs de l’entreprise, le milliardaire Sean Parker, vient de faire part de son inquiétude concernant les effets du réseau social sur le cerveau en développement des plus jeunes.

Selon lui, « Dieu seul sait quel est l’effet de Facebook sur le cerveau de nos enfants ». D’après ses propres dires, les créateurs du réseau social dont il fait partie au même titre que Mark Zuckerberg savaient pertinemment dès le départ qu’ils avaient créé une plateforme extrêmement addictive. Mais ils l’ont fait quand même. Leur objectif premier était même de trouver un moyen de « consommer autant de temps et d’attention que possible » auprès des utilisateurs.

Facebook : Sean Parker regrette d’avoir contribué à créer un monstre

Comme l’explique Parker, Facebook exploite des vulnérabilités du cerveau humain et de la psychologie. Les utilisateurs se sentent récompensés lorsqu’ils obtiennent des likes ou des commentaires sur leurs publications, et sont donc incités à poster de plus en plus. Ainsi, l’effet du réseau social sur le mental est comparable à celui de la malbouffe sur le corps. L’utilisateur reçoit une satisfaction immédiate sur le moment lorsque ses publications font réagir ses amis, mais il n’est jamais rassasié et les conséquences sur le long terme peuvent être néfastes. Cette déclaration peut notamment faire écho aux suicides en direct sur Facebook Live.

Ainsi, même si une grande partie de sa fortune provient de son investissement dans Facebook, et même s’il continue à utiliser les réseaux sociaux de façon active, Sean Parker admet regretter sa création et se considère désormais comme un « objecteur de conscience ». Selon lui, les créateurs de Facebook n’auraient pas imaginé que la plateforme rassemblerait un jour 2 milliards de personnes. Avec une telle quantité d’utilisateurs, les conséquences prennent une tout autre envergure. Il y a quelques jours, le PDG d’Apple accusait aussi Facebook de servir à nous manipuler. Pensez-vous que les réseaux sociaux sont dangereux pour la santé humaine ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La SNCF va vendre des billets de train via Facebook Messenger

La SNCF va désormais proposer la vente de billets par l’intermédiaire de l’application Facebook Messenger. Son assistant Ouibot va aider les utilisateurs à trouver le trajet adéquat, comme il pouvait déjà le faire avant, puis de l’acheter directement, ce qui…

Facebook veut devenir une messagerie privée et sécurisée

Facebook est en train de changer de modèle, explique Mark Zuckerberg. De réseau social, il veut passer à une plateforme de messagerie et de groupes privés sécurisée. Un changement dicté par la demande des utilisateurs, de moins en moins enclins…

Facebook Messenger : comment activer le mode sombre caché

Facebook Messenger est maintenant doté d’un mode sombre. Mais il est un peu caché et pour l’activer, il ne suffit pas de se rendre dans les paramètres de l’application, il faut passer par une petite manipulation sous la forme d’easter…

Facebook va lancer sa propre cryptomonnaie, WhatsApp Coin

Facebook prépare sa propre cryptomonnaie, qu’il serait prêt à lancer dès le premier semestre 2019. Celle-ci servira de devise pour les utilisateurs de WhatsApp dans un premier temps et devrait également être disponible sur plusieurs plateformes d’échange comme Coinbase. A…

TikTok dépasse le milliard de téléchargements, Facebook peut trembler

TikTok confirme son incroyable succès et vient de dépasser le seuil du milliard de téléchargements dans le monde. L’application a été plus installée qu’Instagram en 2018 et était même presque aussi populaire que Facebook l’année dernière. Elle a d’ailleurs été…

Facebook : supprimer son historique va bientôt devenir possible

Facebook va sortir courant 2019 une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de supprimer leur historique sur le réseau social. Une option qui va en contradiction avec le modèle de publicité ciblée de la plateforme mais indispensable pour regagner la confiance des…