Facebook Dating : Secret Crush veut vous aider à trouver l’âme-soeur mieux que Tinder

Facebook Dating était au coeur des annonces de la conférence Facebook F8. La firme de Mark Zuckerberg annonce le lancement de Secret Crush, une fonctionnalité dont le but est de faire « matcher » les utilisateurs du réseau social, un peu à la manière de Tinder. 

Facebook Dating Secret Crush

Facebook a profité de sa conférence F8 pour faire une annonce qui étoffe l’offre de Facebook Dating – la version « rencontres » du réseau social. Cette fonctionnalité, c’est Secret Crush. Le principe ? L’utilisateur/trice ajoute jusqu’à 9 personnes pour qui il/elle a le béguin. D’autres utilisateurs font de même, de sorte que si deux personnes se sont réciproquement ajoutés, elles « matchent » un peu à la manière d’autres applications de rencontres.

Lire également : Facebook change de design – découvrez toutes les nouveautés

Facebook se la joue Tinder avec Secret Crush

Les deux oiseaux reçoivent alors une notification, histoire d’en discuter sur Messenger. Le principe des listes peut paraitre un rien régressif – après tout, qui n’a jamais vu de telles choses au cours de ses années collège et lycée ? – c’est plus ou moins la manière dont fonctionnent des leaders du secteur tels que Tinder. Or on sait la propension de Facebook à occuper le plus d’espace possible, quitte à marcher sur les plates-bandes de concurrents. Snapchat, par exemple, en a déjà fait les frais à maintes reprises.

Reste que pour l’heure ni Facebook Dating, ni la fonctionnalité Secret Crush ne sont disponibles en France. Facebook fait montre d’un déploiement particulièrement prudent, avec seule une poignée de pays disponibles – dont même les Etats-Unis sont pour l’instant inclus. Facebook Dating est disponible en Colombie, Thaïlande, Canada, Mexique, Argentine, Brésil, Bolivie, Chili, Equateur, Guyana, Paraguay, Pérou, Uruguay, Laos, Malaisie, Philippines, Singapour, Vietnam et Surinam.

Lire également : Facebook teste son application de rencontre pour un lancement fin 2018

Le dispositif soulève par ailleurs des craintes autour de la sécurité des données issues du service. D’abord parce qu’il semble, sur le papier, possible de détourner Secret Crush, en testant certains de vos amis Facebook. Ensuite, parce que l’on sait très bien que même lorsque Facebook assure que les données sont en sécurité, et minimise la portée d’une éventuelle utilisation malveillante, des scandales comme Cambridge Analytica éclatent.

Toute la question est donc de savoir si, en plus des données que vous avez déjà mis à disposition de Facebook, vous souhaitez en prime offrir au service vos données sentimentales… Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Les matchs de la ligue 1 Uber Eats diffusés sur Facebook

La toute nouvelle chaîne du football français Téléfoot devrait être distribuée par le réseau social de Mark Zuckerberg, si l’on en croit nos confrères de l’Équipe. La chaîne — qui appartient à Mediapro, le groupe audiovisuel espagnol diffuseur historique de…

Facebook teste les pages sans bouton « j’aime »

Facebook teste une nouvelle version de ses pages publiques sur mobile. Ainsi, le bouton « j’aime » disparaît pour mettre en évidence le nombre de followers, s’inspirant de ce qui se fait sur Twitter. Cependant, cela ne signe pas pour autant la…