Facebook : le cofondateur de WhatsApp vous demande de supprimer votre compte

Maj. le 18 mars 2019 à 17 h 59 min

Facebook est une nouvelle fois la cible du cofondateur de WhatsApp, Brian Acton. Lors d’une nouvelle allocution publique, l’homme a encouragé les internautes à supprimer leur compte sur le réseau social. 

facebook supprimer compte whatsapp

Lors d’une conférence à l’Université de Stanford, Brian Acton, cofondateur de WhatsApp avec Jan Koum, s’est une nouvelle fois lancé dans un argumentaire incitant les internautes à supprimer leur compte Facebook. Tout d’abord, il est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à accepter de faire affaire avec Facebook, rapporte BuzzFeed.

« J’avais 50 employés, je devais penser à eux et à l’argent qu’ils gagneraient avec cette vente. Je devais penser à nos investisseurs et je devais penser à ma participation minoritaire. Je n’avais pas tout le poids nécessaire pour dire non si je voulais » explique l’homme de 46 ans en évoquant le rachat de WhatsApp par Facebook en 2014. Pour rappel, Acton a quitté la firme en fin 2017 tandis que Jan Koum a attendu avril 2018 pour lever l’ancre.

Le cofondateur de WhatsApp vous encourage à quitter Facebook

« Le modèle commercial de WhatsApp était le suivant: nous allons vous vendre un service pendant un an pour un dollar. Ce n’était pas extraordinairement rentable, mais si vous avez un milliard d’utilisateurs… vous gagnerez un milliard de dollars de revenus par an. Ce n’est pas ce que veulent Google et Facebook. Ils veulent des milliards de dollars » explique Acton, accusant les géants du net d’envahir la vie privée des internautes dans l’unique but de faire du profit. 

Lire aussi : le cofondateur de WhatsApp quitte Facebook très remonté contre le partage de données personnelles

Par la suite, il évoque la difficulté avec laquelle Facebook, Apple ou Google modèrent les contenus sur leur plateforme. Ils « ont du mal à décider ce qui est un discours haineux ou pas. Apple a du mal à décider ce qui est une bonne application et quelle est une mauvaise application. Google a du mal à déterminer ce qui est un bon site Web et un mauvais site Web. Ces entreprises ne sont pas équipées pour prendre ces décisions » estime le cofondateur de WhatsApp. Selon lui, les internautes donnent trop de pouvoir à ces géants du net. « Nous achetons leurs produits. Nous nous inscrivons pour ces sites. Supprimer Facebook, n’est ce pas ? » conclut Acton.

Ce n’est pas la première fois que Brian Acton tacle la plateforme de Mark Zuckerberg. Quelques mois après son départ de WhatsApp, il expliquait regretter « d’avoir vendu la vie privée de ses utilisateurs à Facebook ». Dans la foulée, il lançait le hashtag DeleteFacebook pour encourager les internautes à quitter Facebook. Allez-vous écouter le conseil de Brian Acton et supprimer votre compte Facebook ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Messenger de retour dans l’application Facebook ?

Mise à jour 15/04/2019 : ajout de la déclaration officielle de Facebook Messenger devrait faire son grand retour sur l’application du réseau social Facebook. La fonctionnalité avait disparu il y a plusieurs années, forçant les utilisateurs à installer une second…

Facebook vous espionne même si vous désactivez votre compte

Facebook continue de vous espionner après la désactivation de votre compte. Interrogé sur la question, le réseau social admet sans détour que la collecte de données se poursuit jusqu’à la suppression définitive de votre profil. Les utilisateurs qui souhaitent faire une croix sur…

Facebook dévoile comment fonctionne vraiment votre fil d’actualité

Facebook a décidé de faire preuve de transparence. Le réseau social déploie aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité qui va permettre à ses utilisateurs de mieux comprendre le fonctionnement de leur fil d’actualité. Un bouton en haut à droite de chaque publication va…

La SNCF va vendre des billets de train via Facebook Messenger

La SNCF va désormais proposer la vente de billets par l’intermédiaire de l’application Facebook Messenger. Son assistant Ouibot va aider les utilisateurs à trouver le trajet adéquat, comme il pouvait déjà le faire avant, puis de l’acheter directement, ce qui…