Facebook bloque automatiquement le partage d’une vidéo conspirationniste

 

Facebook bloque automatiquement le partage de la nouvelle vidéo conspirationniste à la mode sur le coronavirus. De son côté, Twitter a décidé de ne pas l’interdire, mais affiche un avertissement en cas de partage. Une décision drastique pour lutter contre la désinformation.

Facebook

Les fakes news et autres théories du complot sur le coronavirus sont légion et peuvent se diffuser extrêmement rapidement sur Internet. Facebook a décidé de prendre des mesures drastiques pour lutter contre la désinformation en bloquant tout simplement le partage de la dernière vidéo conspirationniste à la mode : Plandemic Indoctornation. Cette dernière assure que le virus fait partie d’un plan mondial pour contrôler la population.

Plusieurs personnes ont en effet constaté qu’il était impossible de partager cette vidéo sur le réseau social. Celle-ci est automatiquement bloquée. Il faut signaler qu’il ne s’agit pas d’une vidéo Youtube, mais se trouve sur un lecteur propriétaire d’un site nommé Freedom Platform. Cela la rend très facile à identifier pour Facebook.

A lire aussi – Facebook commence la fusion de Messenger et d’Instagram

Twitter a également réagi à la sortie de cette nouvelle vidéo. Le réseau de l’oiseau bleu a fait le choix de ne pas la bloquer, mais d’afficher un avertissement indiquant que ce contenu était soit du spam, soit un lien dangereux. Notons que le site conspirationniste London Real, qui a été le premier à partager la vidéo sur LinkedIn, a été suspendu.

Une vidéo très populaire

Plandemic Indoctornation est un « documentaire » conspirationniste qui explique que le virus n’est qu’un plan bien huilé (d’où le Plandemic) destiné à forcer les gens à se vacciner pour de es contrôler. Elle fait suite à un documentaire nommé tout simplement Plandemic sorti en mai dernier et diffusé de la même manière. Cette vidéo a rapidement gagné en popularité et a été partagée sur les réseaux. C’est pourquoi ces derniers ont décidé de prendre des mesures drastiques pour éviter une nouvelle diffusion de masse.

Beaucoup suspectent le collectif QAnon d’être derrière la réalisation de ce contenu qui reprend des interviews en les tronquant et donne la parole à des adeptes de théories du complot. En résulte plusieurs minutes de contre-vérités assénées avec aplomb et distillées dans un montage anxiogène.

En tout cas, les réseaux feront tout pour que la vidéo ne devienne pas virale.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…