Facebook commence la fusion de Messenger et d’Instagram

 

Facebook teste enfin l'unification des messageries d'Instagram et de Messenger. Certains utilisateurs peuvent déjà activer la fusion entre les deux chats sur Android et iOS. Cette mise à jour s'accompagne de plusieurs nouveautés, dont une refonte de l'interface d'Instagram Direct qui devient plus colorée et propose de nouvelles réactions avec les emoji.

Facebook Messenger fusionne avec Instagram Direct

Facebook vient de faire le premier pas concret vers l'unification de ses applications. On sait depuis plusieurs mois que le réseau social souhaite créer une passerelle entre la messagerie de Messenger, d'Instagram et de WhatsApp. Certains utilisateurs d'Instagram voient désormais un pop-up à l'ouverture de l'application, les informant de la disponibilité d'une option de fusion avec Messenger. « Il existe une nouvelle façon d'envoyer des messages sur Instagram », lit-on dans la fenêtre contextuelle.

Quatre nouveautés sont mises en avant : un nouveau look plus coloré pour vos chats, la possibilité de réagir aux messages avec n'importe quel emoji, vous pouvez balayer pour répondre aux messages et surtout discuter avec des amis qui utilisent Facebook.

Facebook teste un chat unifié entre Instagram et Messenger

Pour l'heure, le déploiement semble être progressif. La mise à jour n'est pas accessible à tout le monde et est activée côté serveur. Si vous recevez un pop-up à l'ouverture d'Insagram, sachez que l'activation de la fonctionnalité changera complètement l'interface, à commencer par l'icône d'Instagram Direct s'affichant habituellement dans l'angle supérieur droit. Celle-ci est remplacée par l'icône de Facebook Messenger.

Les messages sont par ailleurs plus vivants et plus colorés qu'auparavant, passant du bleu au violet lorsque vous faites défiler l'écran. Si vous n'êtes pas prêt pour ces changements, il reste possible de se passer de la mise à jour et de conserver l'ancienne interface. Il suffit de cliquer sur le bouton « Plus tard » en bas du pop-up. Mais il y a fort à parier que cette mise à jour finira par s'imposer à tous les utilisateurs dans les semaines à venir.

Facebook a clairement fait par son intention d'unifier ses différentes plates-formes de messagerie. Ces derniers mois, cette volonté s'est manifestée en premier lieu par un nouveau logo pour Messenger, Instagram et WhatsApp qui met en avant leur appartenance à une même famille. La fusion des applications de messagerie du groupe passe par une reconstruction complète de l'infrastructure sous-jacente afin de créer une interopérabilité plus naturelle.

Mark Zuckerberg a également déclaré qu'il souhaitait proposer un chiffrement de bout en bout sur toute l'infrastructure. Pour l'heure, seul WhatsApp bénéficie d'un chiffrement intégral des communications au même titre que Telegram et Signal, deux applications réputées pour la confidentialité des messages.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…

facebook pages
Facebook supprime le bouton “like” dans les Pages

Facebook commence dès aujourd’hui à supprimer le bouton “like” dans un nombre non-précisé de pages. Ces dernières profitent au passage d’un nouveau design avec leur newsfeed dédié, FAQ et autres nouveautés qui visent à renforcer leur intérêt pour les entreprises….

Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…

Facebook
Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines. Les GAFA (Google-Amazon- Facebook…