Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

 

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d'une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n'est plus apte à utiliser les services offerts par Facebook. 

donald trump facebook
Crédits : Wikimedia

Vous étiez probablement sidéré devant votre écran de TV ce mercredi 6 janvier. Après l'appel du Président Trump sur les réseaux sociaux à contester la victoire de Joe Biden, des milliers de partisans se sont rués sur le Capitole à Washington, le siège du Congrès et du pouvoir législatif américain.

Les forces de police, impuissantes, n'ont pas pu contenir le flot de manifestants, bien déterminés à rentrer dans l'édifice. Malheureusement, cet événement sans précédent aux États-Unis aura coûté la vie à quatre personnes, dont une femme tuée par balle par la police à l'intérieur-même du Capitole. Rapidement évacuée, elle n'a pas survécu à ses blessures.

Mark Zuckerberg prend la parole

Après les émeutes, Twitter, Facebook et YouTube ont décidé de bloquer pendant 12h le compte de Donald Trump. Or, nous venons d'apprendre ce jeudi 7 janvier au soir que Facebook a choisi de passer à l'étape supérieure. Dans un post de blog, le fondateur et PDG de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé que Facebook bannissait indéfiniment le compte de Donald Trump de l'ensemble de ses services.

Les événements choquants de ces dernières 24 heures démontrent clairement que le Président Donald Trump a l'intention d'utiliser le temps qu'il lui reste pour saper la transition pacifique et légale du pouvoir à son successeur élu, Joe Biden. Nous prolongeons le blocage que nous avons placé sur ses comptes Facebook et Instagram indéfiniment et pour au moins les deux prochaines semaines jusqu'à ce que la transition pacifique soit terminée”, prévient Mark Zuckerberg.

Dans une déclaration publiée ce mercredi 6 janvier, le vice-président de l'intégrité de Facebook, Guy Rosen, avait déclaré que les émeutes au Capitole étaient une “situation d'urgence” tout en ajoutant : “Nous avons retiré la vidéo parce que, tout bien considéré, nous pensons qu'elle contribue au risque de violence permanente plutôt que de le diminuer”. 

À lire également : Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite

Twitter prend également une décision inédite

Pour rappel, après le début des hostilités devant le Capitol, Donald Trump avait publié une vidéo sur ses différents réseaux sociaux pour appeler à la fin des violences, mais également pour affirmer à nouveau que les élections présidentielles ont été volées et parasitées par des fraudes. 

Il y a quelques semaines, Twitter avait assuré qu'il pourrait bannir le compte de Donald Trump en cas de défaite. Finalement et malgré son statut de chef d'État, l'oiseau bleu a choisi lui aussi de bloquer le compte du Président pendant 12h. Par ailleurs, Potus a 12h justement pour retirer trois tweets jugés contraires aux règles du réseau social. Passé ce délai et si ces tweets sont toujours en ligne, le compte du milliardaire sera définitivement supprimé. 

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

facebook pages
Facebook supprime le bouton “like” dans les Pages

Facebook commence dès aujourd’hui à supprimer le bouton “like” dans un nombre non-précisé de pages. Ces dernières profitent au passage d’un nouveau design avec leur newsfeed dédié, FAQ et autres nouveautés qui visent à renforcer leur intérêt pour les entreprises….

Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…

Facebook
Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines. Les GAFA (Google-Amazon- Facebook…