Twitter, Facebook et YouTube bloquent le compte de Donald Trump après l’attaque du Capitole

 

Twitter a pris la décision de bloquer pour douze heures le compte de Donald Trump après trois messages relatifs aux événements du Capitole. Le réseau social menace de le fermer définitivement si les trois tweets en question ne sont pas supprimés. Facebook, Instagram et Youtube ont également fermé de manière temporaire le compte du président américain.

Trump Twitter

C’est un événement sans précédent qui secoue les Etats-Unis. Le 6 janvier, des partisans pro-Trump ont envahi le Capitole de Washington, interrompant la session du parlement qui devait confirmer la victoire de Joe Biden à la présidentielle. À la suite de ces émeutes, Twitter, Facebook, Instagram et Youtube ont décidé de prendre des mesures fermes à l’encontre de Donald Trump en suspendant son compte. Du jamais vu.

Alors que la foule était en train de saccager les bureaux des sénateurs, Donald Trump a continué de communiquer sur sa plateforme favorite : Twitter. Il a demandé aux manifestants de rester calme et d’éviter toute violence dans une vidéo également publiée sur Facebook, Snapchat, Instagram et Youtube. Dans cette même vidéo, il affirme toutefois avec force que l’élection américaine de novembre dernier a été volée et sujette à de nombreuses fraudes. Des accusations sans fondement et déjà rejetées par la Cour Suprême américaine.

Twitter suspend Donald Trump

Dans un premier temps, Twitter a d’abord placé un message d’avertissement sous la vidéo, qui indique que ses dires sont sujets à caution. Quelques instants plus tard, le réseau a pris la décision de bloquer tous les retweets, les likes et les réponses au message, afin de ne pas ajouter au climat de violence qui sévissait alors à Washington. Finalement, Twitter a supprimé le message vidéo, ainsi que le précédent, et a bloqué le compte du président américain. Une première.

A lire aussi – Twitter bloque le compte de Donald Trump Jr pour avoir partagé des fake news sur le Covid-19

Le compte de Donald Trump est toujours accessible à l’heure où nous écrivons ces lignes et il est possible d’aller consulter ses anciens tweets. Toutefois, on remarque que les deux derniers messages sont absents, remplacés par la mention « Ce Tweet n'est plus disponible car il a enfreint les Règles de Twitter». Plus encore, le président des Etats-Unis ne peut plus tweeter. Il est ainsi privé de son moyen de communication favori.

Twitter a frappé fort et a indiqué aller encore plus loin si nécessaire. Si Donald Trump ne supprime pas les trois messages pointés du doigt à la fin des douze heures de son ban, son compte sera définitivement supprimé pour avoir enfreint les règles du réseau. La vidéo a également été publiée sur Facebook, Snapchat, Instagram et Youtube, puis a été retirée pour les mêmes raisons. Facebook a aussi suspendu le compte du président américain pour vingt-quatre heures.

Trump et Twitter, une histoire d’amour haine

Donald Trump adore communiquer via Twitter. Une manie qui date de bien avant sa présidence. Mais depuis quelques mois, le réseau social met la pression sur le président américain. En mai dernier, lors des manifestations Black Lives Matters, la plateforme avait pour la première fois signalé un de ses tweets qui appelait à tirer sur les émeutiers. Une grande première. La chose semblait alors complètement surréaliste, mais la situation n’a fait que s’envenimer depuis.

Depuis, Donald Trump a perdu l’élection contre Joe Biden. N’acceptant pas sa défaite, il crie à la fraude sur le réseau social, obligeant ce dernier à signaler ses messages comme faux une fois sur deux. Le 20 janvier prochain, Trump redeviendra un citoyen américain comme un autre, et Twitter a déjà indiqué qu’il ne se priverait pas de suspendre son compte s’il enfreignait la charte.

L’irruption des manifestants au Capitole est un événement sans précédent dans l’histoire des Etats-Unis qui a beaucoup fait réagir sur le réseau. Emmanuel Macron s’est lui aussi exprimé sur la situation dans une vidéo publiée sur Twitter. Il a dénoncé les violences des manifestants, évoquant une attaque directe contre la démocratie.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

twitter fake news trump
Twitter : 73% de fake news en moins depuis l’exclusion de Donald Trump

Twitter s’est finalement résolu à bannir Donald Trump. Cette décision a eu un impact significatif sur la quantité de fausses informations qui polluent la plateforme. Depuis l’éviction du président sortant, le nombre de fake news partagées sur le réseau social a en effet baissé…

snapchat bannit trump
Snapchat bannit définitivement Donald Trump pour incitation à la violence

Snapchat a à son tour pris des mesures à l’encontre de Donald Trump. Le président américain a été définitivement interdit d’accès à son compte ce mercredi. La décision fait suite aux réactions similaires d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter…

twitch suspend compte donald trump
Twitter suspend indéfiniment le compte de Donald Trump

Twitter vient de suspendre “de façon permanente” le compte de Donald Trump. Craignant de nouvelles incitations à la violence, le réseau social a décidé de mettre ses menaces à exécution. Le président sortant s’est rapidement tourné vers le profil officiel…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…